Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 13 )

ïrrve ni ne paree aucun courier. Je fuis déja tout accoutumé a Neuchatel & a la vie que j'y mene.

H. Meyer.

C1NQUIEME LETTRE,

Julianne 0 .. d fa tante d Boudcvilliers.

Ma chere Tante,

"\f OïïS allez être un peu furprife; mais je vous afïiire que ce n'eft pas ma faute : & je fuis füre que fans la Marie BefTbn, qui a méchante langue , quo-iqu'elle put bien fe taire, car fa fceur & elle ont toujours eu une petite conduite , tout cela ne feroit pas arrivé. Vous favez bien ce que je vous ai écrit de Ia robe de Mlle. Marianne de la Prife, qui tomba dans la bouë , &

Sluiten