Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 75 )

fleau de plus & pour la Colonie, & pour la Compagnie.

3°. La petite Chambre - de ■ Juftice. J'ai déja dit, que cette Chambre efl: abfolument dépendante de la première , & quoiqu'un Bourguemaitre y falie la fonction de Vice-Préfident, 1'influance des Bourguemaitres qui y fiégent, n'y eft pas d'un grand effeu Cependant comme fa jurifdiétion ne s'étend que fur desvedlles & des bagatelles, tout s'y paffe un pea mieux dans 1'ordre. Pourquoi? Parceque les Agens de la Compagnie mettent peut-être au deffous a eux , de s'occuper ferieufement de ces petites affaires: de minimis non curat Prztor. Cette Chambre eft d'ailleurs très-inutile dans un fens , de même que la Chambre Haute-de- Juftice ; car fous un Gouvernement defpotique, tous les tribunaux d'une Juftice réglée ne font d'aucune utilité réelle pour le Sujet. Lorfque quelque Colon , ou bourgeois eft appellé devant cette Chambre par quelque ferviteur de la Compagnie, ou par quelque concitoyen, mais ami & dépendant du Gouvernement, pour caufe de querelle particuliére , ou d'inconduite perfonnelle , le Gouverneur évooue 1'affaire devant fapropre perfonne J quand

Sluiten