Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

INLEIDING.

53

de confiance en cette femme et agissoit avec elle d'une facon fort intime.

Que la dite Mechelle aiant a cette occasion lié connaissance, avec la comparante lui a raconté que la sus ditte fille dont madame d'Oost étoit accouchée avoit été par après sanaissance,etlorsquelleétoitencore au

berceau, transportée en plusieurs lieux des noms des quels la comparante ne se ressouvient plus a présent par le long espace de tems qui s'est écoulé depuis, et avoit ensuite été menée au chateau d'Oost. Oü elle étoit restée quelque tems que monsieur Colijn de Beusdale etoit souvent venu au chateau d'Oost auprès de son épouse depuis le tems qu'ils ne demeuroient plus ensemble et qu'une fois entre autres du tems que la petite fille était a ce chateau il avoit beaucoup désiré que madame la lui remit pour 1'amener avec lui, disant en propres termes „Caatje

pee ft mir das kint mit, mais que ma- ', ., .

° . ' . . 31. Suikerpotje. (Gem. Mus.)

dame n y avait pas voulu consentir.

Que la comparante aiant ainsi apris le dit refus de madame la douairière de Beusdale, esprit occasion dans une conversation avec cette dame, de lui donner a connoitre, qu'elle en étoit instruite et de lui demander pour quoi elle n'avoit point voulu remettre 1'enfant a monsieur son époux, surquoi la ditte dame lui repondit que c'était paree qu'elle vouloit que son époux vint demeurer avec elle au chateau d'Oost, ce a quoi celui ci n'avoit point voulu consenter, desirant qu'elle même vint demeurer avec lui, mais qu'elle 1'avoit réfusé d'autant qu'elle ne pouvoit point s'accorder avec la soeur de son époux qui, comme elle 1'avoit éprouvé, étoit d'une humeur trés difficile et vouloit encore la régenter, ce qu'elle n'avoit plus pu ni voulu endurer. Ce que la ditte dame a en plusieurs discours, trés souvent répété même avec larmes a la comparante; que dans le même tems certainprêtrenommé Petermans venoit journellement dire la messe dans lachapelle d'Oost, venant pour cette effet toujours chercher la clef de la chapelle au chateau et la rapportant; le quel Petermans administroit les affaires de madame de dou-

Sluiten