Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

56

INLEIDING.

d'autant que la comparante avoit après le déces de cette dame, sur 1'ordre qu'on lui en avoit donné un pacquet séparé des dits habillement ou har des.

Que la comparante actuellement rendue a la Haye et y aiant de plusieurs fois vu et parlé, avec la requirante actuellement présente a la confection de cette attestation, 1'a parfaitement reconnue pour la même personne qu'elle avoit connue dans le dit cloitre de Bomgard a Aix, comme fille de madame de Beusdale, dame d'Oost, malgré la difference que 1'age et 1'embonpoint ont rapporté a la taille de la réquirante, celle ci aiant des traits marqués dans la physionomie auquels la comparante 1'a d'abord reconnue et peut avec la plus grande assurance et avec une parfaite sureté de conscience assurer que c'est la même personne, outre que dans les conversations qu'elle a eues avec la réquirante celle-ci lui a d'elle même rappellé plusieurs discours qu'elles avoient précédemment tenus ensemble et quelques circonstances de leurs entrevues dans le cloïtre susmentionné.

Que la comparante aiant vu icia la Haye chez la requirante un livre de prières en petit form&t, aiant une reluire noire avec un cachet ou agrafe d'argent, la comparante a d'abord sans avoir eu le dit livre ouvert dit a la requirante qu'elle soupconnait que ce livre étoit le même, dont elle a vue que feu madame de Beusdale sa mère se servoit journellement et qu'en ce cas il devoit y avoir quelques prières écrites delapropremain de la ditte dame ce surquoi la comparante aiant ouvert ce livre, y a d'abord trouvé les dittes prières ecrites de la main de madame de Beusdale, qui lui est parfaitement connue; c'est pourquoi ce livret portant pour titre l'Ange Conducteur dans le dévotion Chrétienne reduite en pratique en faveur des ames devotes, imprimé a Liège chez Jean Francois Bassompière marchand Libraire, rue Neuve, aiant été actuellement exhibé a nous notaire et témoins, et y ayant été, ne varietur, écrit a cóté du premier feuillet le suivant: „Op heden den i™September 1781 vertoond aan ons notaris en getuigen" etsignéparnous. La comparante déclare que ce livre est le même livre de prières dont la dite dame de Beusdale se servoit journellement de son vivant et que les prières écrites a la main sur les trois premiers et les deux derniers feuillets du dit livre sont entièrement de la main de la ditte dame, 1'écriture de laquelle la comparante a souvent en occasion de voir et de

revoir avec attention du temps de sa demeure chez cette dame "

Zoo was dus ten slotte de laatste afstammeling van een aanzienlijk

Sluiten