Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

VIII. ONDERHANDELINGEN OVER EEN HANDELSVERDRAG.

a. De differentieele scheepvaartrechten.

No. 61. — Omstreeks 1824. — note sur les relations exterieures du royaume des pays-bas en ce qui concerne les droits d'entrée et de sortie, particulièrement avec la france1).

L'opinion publique est trés attentive a Ja négociation qu'elle suppose entamée avec l'Angleterre par 1'mterme^iaire de S E Mr. Falck.

Les chambres de commerce des provinces méridionales et un concert général d'éloges ont appris au roi combien ses mesures de représailles contre la France étaient agréables a la nation. Quelques-uns ont cependant observé que l'Angleterre ne recevait pas plus nos produits que la France et que nous paroitrions dépendans de la première puissance tant que nous ne lui étendrions pas les mêmes mesures.

On ajoutait que la France n'était si difncile envers les Pays-Bas que paree que ce pays était le canal par lequel les cotons filés et les fabricats anglais s'impoftaient frauduleusement dans son territoire.

Notre gouvernement vient donc de donner une nouvelle preuve de sagacitect en même tems d'indépendance, en négociant un arrangement avec l'Angleterre. On sait que S. M. par son ambassadeur k Paris ■) avait employé cette voye avec longamrnité et patience a 1'egard du gouvernement francais.

1824 °A Sn^ta °nbekend- ~ R' A - Buitenlandsche Zaken, bijlage bij exh. 7 Januari *) Robert Fagel.

Sluiten