Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

une opinion, qui mérite d'être soumise a 1'attention de S. M. Puisqu'un tems précieux, six ou huit mois, ont été complettement perdus, on m'objectera pas sans doute a ce petit délai ultérieur. Au surplus nous jugerons mieux ce qu'il convient de proposer lorsque nous saurons de quelle manière a été accueülie la motion commerciale que Mr. Huskisson doit faire dans la Chambre des Communes. Je suis a peu prés sür qu'elle tendra en général a provoquer des traités de commerce avec les puissances amies.

A monarrivée ici j'ai conf ormément aux ordres duroiinsistépour qu'un pareil traité fut negocié sans délai et a présent le rninistre de Tindustrie, effrayé par des difficultés, qui disparaitroient devant un examen sérieux et. fait de bonne foi et qui dans tous les cas on auroit du apprécier avant de me prescrire mes démarches du mois de juillet dernier, conseille de laisser les choses dans Tétat oü elles sont et dont nous avons si souvent fait la critique. Mais j'oubhe que je ne dois point parler de cette smgulière prodttction. Elle vous sera renvoyée dans huit jours au plus tard et des le courrier prochain j'aurai Thonneur de vous entretenir de ce qui fait Tobjet de son autre dépêche confidentielle du yme mars.

No. 106. — 1825, Maart 22. — falck aan van reede ').

M. Huskisson devait exposer hiér a la Chambre des Communes Tensemble des vues du gouvernement sur les nouvelles relations qu'il conviendrait d'apporter au système commercial. Mais ce réflexion faite, il lui a paru plus prudent de se borner d'abord a qui regarde les Antilles, le Canada et Tlsle de France. J'auraisoin d'en rendre ma compte détaillé lorsque le pro jet de bill relatif aura été imprimé. L'autre partie de sa tache il Ta remise a vendredi prochain *) et ce n'est qu'après avoir apprécié le plus ou moins de faveur que ses idéés trouveront dans le parlement et chez le public, qu'il voudra me parler d'une manière positive sur la tendance et Tentendue des arrangemens a consacrer par notre traité de commerce.

No. 107. — 1825, Maart 28. — huskisson aan falck8). In acknowledging the note l) which Y. Exc. did me the honour

l) R A., Buitenlandsche Zaken, exh. 29 Maart 1825, no. 9. ») 25 Maart.

») Gedrukt: Falck, Gedenkschriften, blz. 595- — Ook in r. a., Waterstaat 2567.

*) Ontbreekt.

Sluiten