Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

heeft weer als in een spiegel, zonder er iets aan te veranderen.

Maar een bittere glimlach ligt over hare bladzijden uitgespreid, en er is ook wel een aangrijpende, innerlijke tragiek in het schouwspel van die frivole, grillige, soms kinderachtige yrouw: Mme du Maine, de vrouw die over millioenen kon beschikken, die kasteelen kon doen aanleggen en parken, en daarnaast Mlle de Launay, die geestelijk haar meerdere was, óók haar meerdere in droevige levenservaring, die de ontbering en het leed gekend had, en zich moest offeren, geheel, aan alle grillen der meesteres, omdat het lot haar spaarzaam had bedeeld. Wij willen geen afscheid van haar nemen, zonder uit haar eigen geschriften de meest voortreffelijke passage te hebben weergegeven, die, waarin zij het portret van Madame du Maine heeft geteekend : „Madame la Duchesse du Maine, a 1'age de soixante ans, n'a encore rien acquis par 1'expérience; c'est un enfant de beaucoup d'esprit; elle enalesdéfautsetlesagréments. Curieuse et crédule, elle a voulu s'instruire de toutes les différentes connaissances; mais elle s'est contenteé de leur superficie. Les décisions de ceux qui 1'ont élevée sont devenues des principes et des régies pour elles, sur lesquelles son esprit na'jamais formé le moindre doute; elle s'est soumise une fois pour toutes. La provision d'idéés est faite, elle rejetterait lesvérités lesmieux demontrées, et résisterait aux meilleurs raisonnements, s'ils contrariaient les premières impressions qu' elle a recues. Tout examen est impossible a sa légèreté, et le doute est un état que ne peut supporter sa faiblesse. L'idée qu'elle a d'elle même est un préjugé, qu'elle a recu comme toutes ses autres opinions. Son mirioir n'a pu 1'entretenir dans le moindre doute sur les agréments de sa figure: le témoignage de ses yeux lui est plus suspect que le jugement de ceux qui ont décidé qu'elle était belle et bien faite. Son commerce est un esclavage, sa |tyrannie a découvert, elle ne daigne pas la colorer des apparences de 1'amitié. Elle dit ingénument, qu'elle a le malheur de ne pouvoir se passer des personnes, dont elle ne se soucie point. Effectivement elle le prouve. On la voit apprendre avec indifférence la mort de ceux qui lui faisaient verser des larmes lorsqu'ils se trouvaient un quart d'heure trop tard a une partie de jeu ou de promenade".

Sluiten