Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Nederland zou heboctf dMb beruste* ^Jirirf bchlieffens wanbedrijf, noemen wij kortweg een verziriseivan den franschen genewd^ïot OvengerisJynstateerenïwij met voldoening, dat | -Camon on«e«enswijze deelt, dat de Duitsche legers 3 dagen moesten verliezen door Zuidwaarts *om Nederlandsen Limburg heen te trekken.

Beterjiunnèn wij ons vereenigen met hetgeen ^amon zegt over het gewijzigde operatieplan van von Moltke, namelijk:

„Pour ne pas engager dans le conflit la Hollande | «qtn peut mettre de suite sur pied 200.000 hommes qui fournirait h l'Angletéire une excellente tête-depont sütiiie continent, qui, de plus, en restant neutre, Tterait si utile au ravitaillement de TAV lemagne^Moltke renonce a faire passer la Ire armée par le Lunbourg hollandais; elle en contournera ia pointe méridionale.

Comprimée dans un espace étroit, la Ire armée devra prendre une formation trés serrée et tees profonde, avec trbjs corps actifs en ire ligne i ' /ÏÏt' ^ *et teaxi corps de réserve en ae hgne (IKe, IVe). Et eed entrainera, outreune perte de tempé, considérable, des frottements de •oearsorte entee les unités pour le cantonnement et le ravitaillement.

Paivenw^ar^pamte du Limbourg, ces corps devront faire un a droite pour s'élever au Nord puis se déployer par un a gauche pour prendre, au pnx de grandes fatigues, la ligne de déploiement istrategique a hauteur de la ligne Moll-Quaed1 r/iechelenrDiest, d' oü la Ire armée doit partir 1 pour avoir chance de couper 1'armée beige d'An-

Waar wij hiervoren, bij het besprekend yatt

Sluiten