Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Mess*, les Estats Generaux de faire commander la flotte par le vice Admiral Witte et faire demeurer M. Tromp icy soubs pretexte que l'on a besoing de se servir de son advis et conseil es deliberations qui concernent la Marine.

Le 21 le dit Sr. Witte prit congé de M*. les Estats, et le President de sepmaine, qui estoit M. de Gent, 1'exhortant a s'acquitter de son devoir et de n'estre pas temeraire en ses actions, mais de songer que plusieurs miliers d'ames lui sont confiez, il respondit, qu'il n'est pas homme de cour ni de complimens, mais qu'il asseuroit seulement M". les Estats, qu'il ne reviendra que victorieux, ou mort. Ces iours passés disnant avec M3. les Deputez de la ville d'Amsterdam, et quelqu'un de ces Ms. luy ayant animé de faire bien pour la patrie, il luy dit: que dans le vin il ne fait pas bon de se vanter, mais qu'ils le pourront faire pendre a son retour, s'ils apprennent qu'il aura commis quelque lascheté.

Le mesme iour a 7 heures du soir apres le sermon, M. Tromp fit connoistre a Mess*, les Estats Generaux en leur assemblee, qu'un Capitaine de sa flotte venoit d'arriver de Hitlaud avec des lettres par ou le Commandeur Balck luy donne advis que 45 navires, compris 5 bruslots et les 2 navires des Indes Orientales, que l'on croyoit touts perdus, s'estoient sauvez quasi miraculeusement entre les rochers et a la fin dans une baye d'Escosse nommee Schalweij. II y enaquiremarquent que 1'endroit ou la flotte de ce pays s'est sauvée, est celuy ou 1'Espagnole de 1'an 1588, que l'on appeloit 1'invincible, perit. Toute la perte que M*. les Estats y ont faite, ne consiste qu'en 6 navires de guerre et 2 bruslots.

Le vice Admiral Witte estant party le 21 devant 1'arrivement de eeste bonne nouvelle pour la Zelande y travaille a present a faire raccommoder en toute diligence la flotte qui se trouve aux Wielingen iusques au nombre de 47 navires auxquels ioindront aussi, si tost que faire se pourra, ceux que l'on attend d'Escosse, qui s'y trouvoient encore le 16 de ce mois a cause du vent contraire.

De Blake l'on a peu de certitude. Quelqu'un de M'. les Estats m'a voulu dire, que la moitié de sa flotte seroit a Nieucastel et 1'autre moitié a Hul et qu'il auroit envoyé quelques navires vers le Znndt pour escorter les navires marchands qui s'y treuvent.

II y a des nouvelles du Commandeur Michel de Ruyter qui va au West pour y escorter 72 navires marchands destinez pour 1'Espagne, le Portugal et 1'Italie, qu'apres avoir ioint 8 navires de guerre et 4 vaisseaux de la Compagnie des Indes Orientales venus de Texel, il estoit entré dans le Canal pour poursuivre son voyage.

II y a grande apparence que le dit de Ruyter pourra rencontrer le Chevalier George Aiscue, puisqu'il prend avec sa' flotte de 45 navires la mesme route du West. Les dernieres nonvelles qu'on a de

Sluiten