Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

78. WICQUEFORT AAN FREDERIK UI, 19 April 1664 i).

Le vice amiral de Ruyter est party d'Amsterdam pour se rendre a sa flotte, et se mettre bien tót en mer. On commence a croire icy que les Anglois ne feront rien contre cet Estat.

74. WICQUEFORT AAN FREDERIK III, 10 Mei 1664').

Le vice admiral de Ruyter doit estre presentement en mer, et le vent estant tres favorable depuis quelques jours, il y a de 1'apparence qu'il est desja bien esloigné de nos costes. Neantmoins devant hier on donna ordre de luy depescher deux ou trois galeottes, pour le faire revenir avec le vaisseau qui le porte, et de laisser son instruction avec le commandement de toute 1'armée navale au vice admiral Meppel. II y a de 1'apparence que l'on achevera le traitté avec les corsaires, puisque les lettres d'Algers disent que la douane de ce lieu-la attend avec impatience la flotte de cet estat pour executer ce qui a esté arresté avec eux. On a envoyé cet ordre a de Ruyter, paree que les dernieres lettres de Londres portent que sur le rapport qui fut fait en la chambre basse du parlement mardy 29 avril par les deputés aux affaires du commeree, et sur ce qu'ils representèrent que les injures, mespris et indignités, que les habitants des Provinces Unies ont souvent faits a S. M. tant aux Indes et en Afrique qu'ailleurs, sont intolerables, on a résolu tout d'une voix, que ces griefs, affronts et injures, et les pertes que les Anglois y souffrent, seroient remonstrés au Roy, et que S. M. seroit tres humblement suppliée d'employer tous les moyens les plus prompts et les plus effleaces, pourobliger cet Estat a reparer le passé, et a donner ordre a ce que cela n'arrive plus 1'avenir, en y adjoustant que pour reussir en ce que dessus, ils employeront leur bien et leur vie contre tous ceux qui s'y voudront opposer. Que la chambre haute y a consenty, et qu'il faut croire qu'au premier jour Downing pariera en d'autres termes qu'il n'a fait jusqu'icy. L'on n'en est pas fort estonné icy, tant paree que l'on ne croit pas que 1'Angleterre commence la guerre contre cet Estat pendant que la France est obligée de le garantir, que paree que l'on a icy plus de vaisseaux, plus de munitions et plus d'argent pour faire et pour continuer la guerre qu'il n'y en a en Angleterre; estant certain que la seule admirauté d'Amsterdam a 90 vaisseaux, et six fois plus d'equippage et de munitions que tout l'Estat n'avoit lors de la derniere guerre, ce que je ne dis pas pour exaggerer les choses, mais dans les termes de la verité. Aussy se contente on d'envoyer copie de ces lettres de Londres] aux compagnies des Indes orientales et occidentales, afin

1) R. K. — R. H. — Uit den Haag.

Sluiten