Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

78. WICQUEFORT AAN FREDERIK IU, 2 Aug. 1664

II se forme a Amsterdam une nouvelle compagnie, qui a presente requeste aux estats generaux, pa'r laquelle elle demande octroy pour aller en la Chine par le Nbrt, oü elle croit avoir trouvé un passage seur; ën socte que l'on fera en deux mois le voyage, que l'on ne fait presentement qu'en huit, et avec beaucoup plus de danger etd'incommodité que l'on ne fera a 1'avenir. II y a grand' apparence qu'on luy accordera cet octroy, nonobstant les fortes oppositions de la compagnie des Indes Orientales, par ce que si on ne le fait, elle s'adressera a la France ou a 1'Angleterre, qui ne luy refuseront pas leur protection.

L'armée navale de cet estat n'est pas encore complette. II y manque encore 2 vaisseaux de Nortbollande, dont 1'un perdit son mast il y a buit jours, et 1'autre ne sera prest que dans 2 ou 3 jours. L'admirauté de Zeelande n'a pas encore envoyé les 3 vaisseaux qu'elle doit fournir avec les 2 qui ont desja joint la flotte, et ceux de Rotterdam ne sont pas encore sortis de la Meuse: tellement que le vice admiral Egbert Meeuwsen Cortenaer fut obligé lundy dernier de s'embarquer a Scheveninge, pour commander la flotte en 1'absence du lieutenant admiral, qui partit hier d'icy pour s'aller embarquer a Helvoetsluys. Les estats d'Hollande ont tesmoigné qu'ils n'estoient point satisfaits du sejour qu'il faisoit en cette ville, sous pretexte qu'il manquoit de matelots; mais ils luy ont fait dire que s'il ne pouvoit pas achever les levées, on feroit passer des maletots des autres vaisseaux dans son bord, afin qu'il n'eust plus d'excuse. La flotte est presentement devant Goerée.

79. WICQUEFORT AAN FREDERIK III, 16 Aug. 1664»).

L'admiral d'Hollande n'est pas encore en mer. II escrivit hier a MM. les Etats pour les prier de luy permettre d'aller dans un autre vaisseau pour commander la flotte, paree que le vent contraire empesche que le sien ne sorte; mais on ne le luy a pas voulu permettre et on luy a mandé qu'il fist toutes les diligences possibles pour tascher de joindre l'armée navale, laquelle se trouve depuis deux jours renforcée de 3 bons vaisseaux de l'admirauté de Frise. L'on n'est point du tout satisfait de 1'amiral, qui aura bien de la peine a se remettre aux bonnes graces de MM. les Estats d'Hollande.

Le vice admiral de Ruyter qui estoit arrivé a Alicante, en est reparty le 12 j ui liet pour aller contre les corsaires.

80. WICQUEFORT AAN FREDERIK III. 23 Aug. 16641).

II y a enfin des advis certains des vaisseaux que l'on attend des Indes orientales. Lundy dernier on leut dans 1'assemblée des Estats

1) R. K. — R. H. — Uit den Haag.

Sluiten