Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de les faire a beaucoup meilleur marché, et de les achever au commencement de Mars. L'on en bastit deux a Amsterdam, qui sont pluslongs de quinze pieds que celuy de 1'admiral. Les estats generaux ont defendu le transport des masts, ancres, cordages, gouldron, du chanvre etc.; mais les admirautés ont representé que ces defenses sont la ruine du eommerce, paree que tout ce que l'on fait venir ne se pouvant pas consumer dans le païs, et les marchands ne 1'osant pas transporter, ils ne feront plus rien venir; de sorte que l'on se relasche sur ce poinct, et l'on continue les defenses pour les cordages pendant deux mois seulement, par ce que dans ce temps-la les Anglois, qui en manquent, n'ën peuvent pas faire venir d'ailleurs.

88. DOWNING AAN BENNET, 21 Nov. 1664 i).

By one that is new come from Goree it is reported that they looke upon Obdam as past hopes of recoveryt and that he will hardly hold out 48 houres. If he should happen to dye in this conjuncture it might put them to some trouble, for I perceive by some Zeianders that John Everson would hardly submitt to be commanded by Gortenaer, and on the other hand these of Holland will hardly consent that the chief command should be given to any of another Province.

89. WICQUEFORT AAN FREDERLK III, 22 Nov. 1664 2).

Depuis huit jours il n'y a rien de changé dans l'armée navale, II est certain que 1'admiral a ordre de sortir en mer dès que le vent sera favorable, et de conduire les navires marchands, qui sont en tres grand nombre dans Goerée, jusques hors de la Manche, mais l'on ne scait pas ce que deviendront les vaisseaux de guerre que van Campen commande pour aller sur Ia coste de Guinée, paree que les ordres, que l'on a donnés pour cela a 1'admiral sont si secrets, que non seulement tous les deputés de 1'assemblée ont fait serment de ne le point révéler, mais aussy qu'on les a fait escrire par un des deputés, aussy bien que la resolution mesme, qui a esté serrée sous le cachet de ce deputé sans qu'on 1'ait voulu fier au grefüer. G'est ainsy que l'on commence a mesnager le secret des affaires, en sorte que les Anglois ne poUrront plus prendre leurs mesures sur les resolutions de cet Estat. II est certain, qu'il n'y a eu que trois personnes qui ont sceu le voyage du vice-admiral de Ruyter en Guinée, scavoir un deputé de l'admirauté d'Amsterdam et le secretaire, qui ont paraphé et signé 1'ordre, et

1) R. O., Holland 173. — Uit den Haag.

2) R. K. «- R. H. — Uit den Haag.

Sluiten