Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de faire bastir, scavoir 8 de 155 pieds de long et de 40 de large, montés de 66 pieces de canon" 8 autres de 145 pieds de long et de 38 de large, montés de 56 pieces de canon, et les autres de 135 pieds de long et de 34 de large, montés de 44 a 46 pieces de canon. Et d'autant que les deux millions que l'on a accordés pour cela ne suffisent pas, ils demandent encore un troisiesme million, a distribuer parmy les colleges des admirautés, a proportion du nombre des vaisseaux qu'ils bastissent. Ils representent enfin, qu'il est tres necessaire que l'on prenne une derniere resolution touchant le regiment de marine, afin que l'on en fasse la levée de bonne heure. Je ne scay si cet advis a esté confirmé depuis hier par une resolution des estats generaux; mais il est certain que les estats d'Hollande 1'ont examiné et approuvé, et ainsy qu'il ne faut pas douter que les autres ne le confirment.

II y a longtemps qu'un homme d'Amsterdam importune les estats d'Hollande d'un advis, qu'il dit qu'il a a leur donner, par lequel la ville gagnera plusjeurs millions, et toute la province en tirera de grands advantages. On 1'a traitté de ridicule, et on ne 1'a pas voulu oüir, jusqu'a ce que le magistrat luy ait donné un de leur corps, a qui il a confié son secret, et sur le rapport que 1'autre en a fait que les raisons de cet homme sont aussy certaines que les demonstrations mathematiques, le magistrat a demandé et obtenu qu'on luy donne des commissaires. Tout ce que j'en ay pü apprendre, c'est qu'il pretend trouver tout 1'advantage qu'il fait esperer dans l'establissement des manufactures, ayant fait voir que si l'on permettoit aux païsans de faire des gros draps dans les villages, l'on osteroit aux Anglois un eommerce de plus de 40 millions de livres, par ce qu'on les feroit icy a 12 livres pour piece meilleur marché qu'en Angletérre.

90. VAN RUYVEN AAN WILLIAMSON, 25 Nov. 1664 ')•

Paree que le Lieutenant-amiral de Wassenaer n'est pas seulement tourmenté de la goutte, mais il est de plus vexé de la gravelle et de la colique, et par ainsi dire qu'il sera aussi fort débile, de quoy il n'en veut donner aucune connaissance a L. H. P. pour son honneur, et de crainte qu'on ne dise que la peur 1'oppresse; toutefois pour ce qu'il compète grandement a 1'Etat qu'en cas que le vent et le tems vient bon pour faire voile en mer, et que la dite flotte pourroit être commandée par un bon chef, L. H. P. luy ont envoyé en toute diligence trois de leurs députés avec un médecin avec ordre de faire raport pertinemment au plutöt de 1'état de la disposition du ditsieur Lieutenant Amiral, pour en pourvoir d'un autre tel que L. H. P. trouveront convenir, au cas que son indisposition luy continue.

1) R. O., Holland 173. — Uit den Haag.

Sluiten