Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

l'on avoit mis sous le tillac. II estoit sorty du Texel 104 voiles, auxquelles s'estoient jointes 4 de Zeelande, et 1*11 de ce mois il sortit encore 9 vaisseaux de guerre du Texel, mais le vent contraire et le calme les ont empeschés de joindre le corps de l'armée devant le combat, et ils ont esté assez beurenx pour y rentrer mardy dernier, a la veue de l'armée angloise. De ce nombre il est entré avec Tromp 58 vaisseaux, et en mesme temps il en entra 17 dans le Vlie, et il en arriva 14 avec Jean Evertsen devant la Meuse, dont 5 allerent aux Wilingues, 3 a Ia Veere, et 6 allerent a Goeré et a Helvoet. Devanthier l'on receut des lettres des estats de Zeelande, qui escrivoient qu'il y estoit encore arrivé 7 vaisseaux, et les lettres, que l'on receut hier au soir des deputés qui sont dans Texel, disent qu'a 1'heure mesme qu'ils escrivoient, ils recevoient advis qu'il estoit encore entré 4 grands vaisseaux dans le Vlie, d'oü l'on juge que les Anglois n'en ont point pris.

L'on travaille continuellement a remettre la flotte en estat de pouvoir sortir dans fort peu de jours, et les deputés escrivent qu'avec les 7 vaisseaux qui n'estoient pas encore sortis, il y en a pres de 80, qui pourroient servir presentement, si l'on avoit de bons chefs qni les commandassent. L'on trouve plus de matelots et de meilleurs, que l'on ne faisoit auparavant, paree qu'on leur donne plus dargent et qu'on leur fait esperer qu'ils serviront sous Tromp, qui est plus aimé que jamais, a cause de la conduitte qu'il a eue en cette derniere occasion. II y a plusieurs personnes de condition qui oflrent leur service, pourveu qu'on leur veuille donner le corn mandement d'un vaisseau; mais doutant que l'on ne manque point de capitaines de marine qui ne manquent point de courage ny de capacité, pourveu qu'on les traitté bien, l'on ne croit pas que M.™ les Estats acceptent ces offres, mais qu'ils employeront ceux que les chefs jugeront les plus propres pour cela et en qui ils se puissent fier. La plus grande difficulté sera a trouver un admiral en 1'absence du lieutenant admiral de Ruyter, a qui on donneroit le commandement de Ia flotte, s'il estoit icy. II y a de 1'apparence qu'on le donnera a Tromp, et l'on a proposé d'envoyer des deputés de l'Estat dans la flotte pour donner les ordres necessaires. Cependant l'on s'occupe a faire punir la lascheté de ceux qui sont cause de Ja derniere bataille, et pour cet effect l'on a estably un conseil de guerre dans la flotte, oü M. Tromp preside, et qui a desja fait arrester plusieurs capitaines, et decreté prise de corps contre quelques autres, qui se sont retirés. Pour ce qui est de Jean Evertsen, qui s'est retiré lorsqu'il devoit commander toute la flotte, M™. les Estats luy envoyerent dimanche dernier un ordre de venir icy rendre compte de ses actions. Le messager, qui luy portoit cet ordre, le rencontra la nuict ainsy qu'il s'en alloit en Zeelande, et le ramena a Helvoet, mais en arrivant a la Brielle dans un chariot descouvert, il fut reconnu par la populace, qui Pentraisna dans Peau, oü il demeura

Sluiten