Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

demier dans Passemblée des Estats Generaux, oü il fit rapport de ce qui s'estoit passé au combat de la mesme facon qu'il en avoit parlé en celle des Estats d'Hollande sabmedy. II dit qu'il estoit prest de sacrifier sa vie pour le bien de sa patrie, mais qu'il ne se pouvoit pas resoudre a presider au conseil, pour les mesmes raisons qu'il avoit alleguées aux Estats d'Hollande, et qu'il ne feroit point de difflculté de s'y trouver, pourveu qu'on ne 1'obligeast point a conclurre et a prononcer. C'est pourquoy l'on a prié les deputés qui sont au Texel, de nommer un d'entre eux, qui y preside et qui prononce, au nom du conseil de guerre; mais l'on ne scait pas, s'il se trouvera quelqu'un, qui se veuille charger de cette commission. II couroit icy un bruit lundy au soir, que Banckert estoit revenu, mais cela ne se trouve point; au contraire l'on parle de mettre encore un bon corps d'armée en mer, dès que le vent le permettra, et c'est sur ce que l'on delibere presentement, comme aussy si on nommera des deputés de MM. les Estats qui iront dans la flotte, et si on donnera aux chefs la nomination et le choix des capitaines, ce qui sera resolu dans 2 ou 3 jours, paree que M. de Wit, qui se doit trouver icy dans 4 ou 5 jours, seroit bien aise de ne partir point de la flotte, que cela ne soit reglé.

167. WICQUEFORT AAN LIONNE, 9 Juli 1665 »).

M. de Wit sera icy dimanche ou lundy, pour se trouver a 1'ouverture des Estats de cette province, qui sont convoqués au 14 de ce mois: au moins si l'on achève cette semaine le procés des capitaines qui ont manqué a leur devoir au dernier combat, paree qu'il ne vent pas partir du Texel qu'ils n'ayent esté punis. M. Tromp y arriva sabmedy dernier, et n'est plus en la peine oü il estoit de presider au conseil de guerre, paree que les Estats de Prise ont fait un lieutenant-admiral en la place de celuy qui a esté tué, qui est un homme de grand merite, bien que jusqu'icy il n'ait esté que capitaine. Les deputés des Estats qui sont au Texel ont bien voulü prendre seance au conseil de guerre, mais a condition qu'ils ne feront que dire leur advis, et n'auront qu'une voix deliberative. Depuis quatre ou cinq jours M**. les Estats y ont envoyé le prevost des bandes et le procureur fiscal, pour faire les mesmes fonctions dans ce conseil, et depuis qu'ils y sont arrivés l'on a encore arresté trois capitaines, qui seront bientost jugés avec les' autres. C'est a quoy les deputés sont le plus occupés, depuis qu'ils ont donné les ordres necessaires pour la reparation de la flotte. En sorte que sabmedy dernier ils escrivirent a M™. les Estats que, s'ils le jugeoient a propos,

1) a. E., Hollande 76, ff. 198—200. — Uit den Haag.

Sluiten