Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

questioned whether when it comes to the point of fighting they will keepe on board the said ship or go into some galliot or nimble fregat, whereby to rnn to and againe to all parts. The seamen and marine men on board their fleete are kept with exceeding straightnesse whieh* with their ehangeing from one ship to another and from one captaine to another, causes very greate discontents among them. The greate ship at Rotterdam will not out this boute and there is some question whether the 3 new ones of Amsterdam be quite ready, but every day that they stay within they are hard at worke, and their fleete will increase. The admiralties begin much to complaine for want of money, severall provinces being yet behind hand in theire cotas, and it is come to that passé in Holland, that whereas it was a greate favour to get the priviledge to lend them any money, they now speake of setting open all their cantores that wboso will may bring in the same, which is a strange alteracion here.

180. WICQUEFORT AAN FREDERIK m, 15 Aug. 1665 »).

Le 8 de ce mois MM. les Estats eurent advis sur les 10 heures du matin, que de Ruyter estoit arrivé dans 1'Ems. Cet advis estoit fondé sur un billet de deux lignes que celuy qui commande dans le fort de Delfsiel avoit escrit aux Estats de Groningue, qui avoient despesché un expres pour en porter les nouvelles en cette ville, et un autre aux deputés qui sont au Texel. L'on en eut la confirmation avec toutes les particularités de son arrivée, dimanche au soir. II n'avoit point eu de lettres de ce païs depuis la coste de Guinée, et n'avoit appris 1'estat des affaires de deca, ny les nouvelles du dernier combat, que par une galiotte qu'il trouva le 22 du mois passé auprès de Hitlant. Le 23 il passa a la veue de Bergues en Norwegue, et le 5 de ce mois il se trouva a la hauteur de 1'isle de Heiligeland et de 1'Elbe, oü il voulut entrer, tant paree que le patron de cette galiotte luy avoit dit que la flotte angloise estoit sur cette coste, que paree qu'il cominencoit a manquer de vivres, celuy de ses vaisseaux qui en avoit le plus, n'en ayant point pour 10 jours, mais le vent estant favorable et fort, il resolut de continuer son voyage, et arriva le 6 a 1'emboucheure occidentale de la riviere d'Ems. II y entra, quoy qu'il n'eust point de pilote, et que les gardes de cette coste-la eussent osté, par 1'ordre de l'Estat, paree que l'on apprehendoit que les Anglois n'y fissent descente, toutes les marqués qui en pouvoient en quelque facon asseurer 1'entrée, et mouilla sous le fort de Delfsiel, après avoir couru a cette entree plus deperil qu'en tout son voyage. Dans la lettre qu'il escrit a MM. les Estats, il

1) R. K. — R. H. — Uit den Haag.

Sluiten