Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

dit qu'il a choisy le premier port, paree qu'il craignoit la rencontre des Anglois, qui luy eussent pu faire une insulte, paree que plusieurs de ses vaisseaux estoient hors de combat. Ceux qui croyent qu'il pouvoit entrer avec la mesme facilité dans le Vlie, disent qu'il a mieux ainté entrer dans 1'Ems, afin d'avoir plus de commodité dedescharger le butin qu'il a fait eu son particulier, qui doit estre fort grand, puisque la pluspart des matelots font bien connoistre qu'ils viennent d'un païs d'oü l'on apporte de 1'or. II n'a pas encore fait son rapport, de sorte que l'on ne scait pas ce qu'il apporte pour les admirautés et pour la Compagnie des Indes occidentales; sinon que l'on dit, qu'il a dans son vaisseau 7 caisses ou coffres pleins d'or, dont il y en a deux pour la compagnie. L'importance de cette nouvelle a bien paru en la joye publique que tout le monde a tesmoignée, et au despit avec lequel M. Downing 1'a receue, et de fait on la considere comme un commencement de revolution dans les affaires, et du bonheur qui doit a 1'avenir accompagner les armes de cet Estat. Pour fesmoigner Pestime que l'on fait de sa personne, les Estats d'Hollande luy donnerent mardy dernier la charge de lieutenant admiral general, en la place de M. d'Opdam, et le mesme jour les Estats Generaux luy defererent le commandement general de la flotte qui est preste de sortir en mer. Et afin qu'il ne perde pas ie temps a faire un voyage en cette ville, on luy a envoyé sa commission, avec ordre de prester le serment entre les mains des deputés qui sont aux Texel. L'on a aussy resolu d'employer dans la mesme flotte le capitaine Meppel, qui est depuis quelques mois lieutenant admiral de Nort Hollande, et un des meilleurs officiers du païs, van Nes, vice-admiral de la Meuse, et quelques autres capitaines, comme van der Sane, Swart, Sweers et de Wildt, et les matelots ont offert de servir contre les Anglois en cette occasion, pourveu qu'on leur donnast deux ou trois jours pour se raffraischir, a quoy l'on a d'autant plus aisement consenty, que tous les vaisseaux que Pon pretend envoyer presentement en mer, sont suffisamment montés. II y en a prés de 90 de prests, et si l'on vouloit l'on en feroit sortir 112, mais l'on aime mieux faire un corps de reserve de 25 vaisseaux, qui avec ceux de de Ruyter, et avec quelques autres qui ont este bastis cette aunée, formeront encore une flotte tres considerable. Mardy les ordres estoyent desja donnés pour partir, et la nuict du mercredy au jeudy le vent fut bon jusques a midy, mais il n'y a point d'apparence que la flotte ait pü sortir dans ce temps-la. L'on ne scait pas encore de quelle facon Tromp a receu la promotion de de Ruyter. Car bien qu'il ait tousjours dit qu'il ne pretendoit point d'advantage sur luy, «et qu'il ne feroit point de difflculté d'obeïr a ses ordres, il est certain neantmoins qu'il ne peut quitter qu'avec regret le commandement pour lequel il avoit desja presté le serment et dont il avoit pris possession solemnellement,

Sluiten