Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

manquoit et y suppleer, comme aussi pour faire reparer ce quy se troureroit endommagé au plütöt, afin de par moyeu d'une augmentation de quelques vaisseaux quy dernièremeut sont demeurés au Tessel de remettre en mer une grande flotte de beaux et bons vaisseaux et se faire paroitre aux yeux de tout le monde et tenir la mer. Les mas, cordages, et autres atterailles des vaisseaux de 1'Etat se trouvent démesurement endomages plus que les cors des vaisseaux, a cause que les Anglois ont tiré fort baut, quy cause que les Hollandois n'ont point tant perdu de monde que l'on pense, a beaucoup prés moins que la flotte d'Angleterre.

L'on J dit ici que quelques vaisseaux de la flotte d'Angleterre ont été en mer, après que de Ruyter s'est entré dans le Wielinge, dont l'on est ici fort faché a cause que les Anglois avec juste raison disent que le dit de Ruyter a quité la mer avant eux, et qu'au contraire qu'ils en après ont tenu possession de celle, et suivant ce que les Anglois ont fait a Londres des feux de joye.

Les deputés de leurs H. P. au Tessel ont écrit qu'ils avoient desja envoyé 9 bons et grands vaisseaux de guerre a Flissingue, tant de ceux quy sont demeurés au Tessel et n'ont pris mer, que de ceux quy avoient été en la dernière bataille, après les avoir un peu raccommodés et pourveus des ammunitions et autres necessités pour se joindre avec de Ruyter, et les deputés a Flissingues ont écrit a leurs H. P. que ledit de Ruyter fera voille en peu de jours de Flissingues avec quelques 30 vaisseaux de la flotte reparés et bien pourveus, de sorte qu'on fait estat icy, que ledit de Ruyter avec les 9 vaisseaux de Tessel se fera voir aux costes d'Angleterre en peu de jours avec 45 ou 46 bons et grans vaisseaux de guerre; cependant on se batera de luy envoyer de tems en tems les autres vaisseaux restans de la flotte aussitöt qu'ils seront reparés, et l'on fait état icy que la flote de 1'Etat sera en peu de tems si forte comme elle a été avant la bataille.

Je suis informé de trés bonne part, qu'il a été resolu avant que d'attaquer la flotte d'Angleterre d'unir les flottes de France et cet Estat pour semblablement agir, mais le pensionnaire de Witt scavant par ses bonnes correspondences que la flotte d'Angleterre ne soit encor prête, et qu'elle ne sera que d'environ 60 vaisseaux, a trouvé bon de faire sortir la nötre en toute hate, pour aller trouver celle d'Angleterre, et la battre si faire se peut sans être unie a la flotte de France, pour luy ne donner part en sa victoire, étant informé selon les dernieres lettres de M. de Beuning que le Roy de France ne prend pas bien ee que dessus. Quoy qu'on est en France fort aise'de ce quy s'est passé dernièrement entre les flottes d'Angleterre et de cet état, cependant les ministres de France ont dit a M. Beuning pourquoy leurs H. P. avoient pressé si subitement leur flotte en mer, paree qu'il ne s'y avoit presenté depuis aucun changement en ce quy s'étoit resolu.

Sluiten