Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

246. LODEWIJK XIV AAN DE BEAUFORT, 80 Juni 1666 »).

Mon cousin. Je tous manday dernièrement par un eourrier exprez, qu'aussitost que tous seriez arrivé avec ma flotte aux raddes de la Rochelle et de Belle Isle, je desirois que tous en partissiez pour tous rendre dans la Manche et tous joindre a celle des Estats Generaux des Provinces Unies mes alliez. Et je persiste encore a vouloir que vous executiez exactement cet ordre. Mais le Sr. van Beuning, envoyé extraordinaire desdits SS. Estats auprès de moy, me faisant entendre que les navires de la Compagnie des Indes orientales desdites Provinces Unies, qui reviennen t cette année desdites Indes, pourront se rencontrer a vostre rendez-vous dans le mesme temps que vous y arriverez, je vous escris cette lettre pour vous dire qu'en ce cas-la, et sans que cela puisse vous retarder de faire la jonction de ma flotte a celle desdits Estats, qu'il est trés important de faire promptement, mon intention est que vous escortiez lesdits navires des Indes, qui se trouvent auxdites raddes de la Rochelle et de Belle Isle prests a vous suivre, et que vous leur donniez toute sorte de protection jusqu'a ce qu'ils puissent joindre en seureté la flotte desdits Estats ou quelques-uns de leurs ports.

247. WICQUEFORT AAN LIONNE, 1 Juli 1666 2).

Vendredy 25 juin M. Tromp, qui estoit venu en cette ville après le combat, paree qu'il estoit aucunement blessé a la jambe, prit congé des Estats Generaux, pour s'en retóurner a la flotte, paree que l'on fait estat de la mettre encore en mer cette semaine. Lundy 28, M. de Wit arriva icy sur les 6 heures du soir, et en mesme temps il fit assembier MM. les Estats, pour faire résoudre que l'on prendroit dans la province d'Hollande 21 compagnies d'infanterie, pour estre embarquées dans la flotte. Elles marchent desja, et seront apparemment demain en Zeelande, oü est le rendez-vous des tronpes et des vaisseaux. L'on tient que c'est. pour faire descente en Angleterre ou en Irlande, paree que ce ne sont pas des gens commandés, mais des compagnies entieres, avec leurs officiers et avec leurs drapeaux. L'on mettra presentement en mer 65 ou 66 vaisseaux, en attendant que l'on remette les autres en estat. L'on n'a pas voulu de ceux qui ont esté equippés icy pour le Roy de Dannemarc, paree que l'on a jugé que ce seroit faire tort a la reputation de l'Estat, que de se servir d'un secours estranger après une si illustre victoire, et ainsy M. Adelaer, viceadmiral de Dannemarc, est party et a emmené ces 8 vaisseaux a Coppenhagen. M. de Wit ne demeura en cette ville que 5 ou 6 heures, et

1) A. E., Hollande 80, f. 211 — Uit Fontainebleau. — Minuut.

2) A. E.. Hollande 80, ff, 220—'21. — Uit den Haag.

Sluiten