Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

que l'on desespere presque de les pouvoir reconeilier. Cette action de Tromp 1'a si fort descrié parmy le peuple, qui en estoit comme idolatre, que je ne croy pas que sa personne fust en seureté aux lieux oü il estoit presque adoré, et principalement a Rotterdam, qui est le lieu de sa naissance, et oü son frère et son beau-frere sont dans le magistrat, qui n'ai pas laissé de proposer dans 1'assemblée des Estats d'Hollande qu'il faut faire informer contre les chefs et les capitaines qui ont manqué a leur devoir. Ce qui a esté confirmé par les Estats Generaux, qui envoyerent hier au soir leurs ordres pour cela aux deputés qui sont en Zeelande.

La flotte angloise a esté tous ces jours passés a la veue de celle de l'Estat, et hier elle estoit devant la Meuse, de sorte qu'on la pouvoit aisement descouvrir des dunes, qui sont a une demy lieue de ville. L'on ne scait pas encore si elle y sera longtemps, ny quand celle de l'Estat se remettra en mer, paree que les dernières lettres que l'on a eues des deputés sont du 8 de ce mois.

M. de Wit partit d'icy la nuict du 7 ou 8, et s'embarqua dans un petit bastiment a Rotterdam, et, prenant la pleine mer, passa a la veue de la flotte angloise, et arriva en Zeelande le 8 sur le midy. II fut aussytost dans la flotte, et revint encore le mesme soir coucher & Vlissingen; de sorte qu'il n'en pouvoit pas encore escrire 1'estat, sinon qu'il confirme que l'on n'a perdu au dernier combat que 2 vaisseaux, et qu'il est certain que les Anglois en ont perdu 5, et que la precipitation de Jean Evertsen, qui commandoit 1'avant-garde, etle retardement et l'esloignement de Tromp sont cause de cette disgrace. Ce qu'il y a de plus remarquable est qu'en 24 heures que ce combat a duré, il a consumé plus de poudre qu'il n'a fait pendant les 4 jours du premier combat, ayant tiré 5600 coups. L'on a tiré des magasins de toutes les admirautés toutes sortes de munitions, et toutes les autres choses nécessaires pour remettre la flotte en estat dans fort peu de jours.

288. „ÜELATION von dem jüngsten Seegefecht zwischen der Englander undt Hollander flotten", 12 Aug. 1666

Sontags den 2 Augusti segelte unsere Flotte, von der Gunfleet ab,

1) R. S., Anglica. —Door Leijonbergh overgezonden bij zijn dépêche van 14 Aug.— Uit Whitehall. — Men ziet dat dit stuk, voor zooveel 2 en 3 Aug. betreft, eene vrije vertaling is van Clifford's verhaal (n°. 272 hiervoor); 4 Aug. is genomen uit het stuk van Pierce (n°. 269 hiervóór); het begin van 5 Aug. weder uit Clifford; de rest is een samenstel naar gegevens die wij niet in origineel bezitten. — Behalve deze „Relation" zond Leijonbergh bij zijne dépêche van 14 Aug. ook nog over een stuk: „Die Victorie über die Flotte der General Staaten erhalten von I. K. M. Navi Royall bey den jüngsten gefecht, so den 4te" dieses sich angefangen", met de dagteekening „Whitehall den 13 Aug. 1666". Dit stuk nemen wij niet op, daar het de letterlijke vertaling is van n°. 278 hiervóór.

Sluiten