Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

311. NIEUWSBERICHT UIT HAARLEM, 30 Aug. 1661 >). -

Nu Tromp gecasseert is spreeckt daer byna niemant meer Tan. In de vloot was wel eenige ontsteltenis, maer 't selve cesseerde voort, en de reputatie of om beter te seggen het ontsagh voor den Staet is vermeerdert. Den Heer Kivit swager van Tromp en dien al dit werek meest geweten wordt segt men dat wegh is nae Antwerpen; soude anders terecht werden gestelt voor 't Hof van Justitie.

Daer mancqueert maer volck aen onse vloot.

312. NIEUWSBERICHT UIT DEN HAAG, 31 Aug. 1666 2).

Les Estats ont ordonné a Tromp de nè point sortir de la Haye, ét la tenir ponr lieu d'arrest, n'ayant poin trouvé bon de 1'envoièr si esloigné de leur veue; il dissimule autant qu'il peut mais aucunne fois il ne scay se taire, je 1'ay entendu dire samedi passé estant en sa compagnie, „comment", ditil, „les Messieurs des Estats croient-ils que je me batteray et demeureray chacque fois dans les coups, et que cet homme qui n'est venu icy que 1'autre jour (en parlant de de Ruttre) emporteroit 1'honneur?" Ces mots on esté bien pesés et n'ont guerre proflté au pauvre Tromp; les personnes qui luy sont amisjugent qu'il prendra ses mesures selon quy la prochaine bataille succedera, que s'ils sont battus (comme j'espere) ils sont ruinnés et toutte la populace qui est fort portee pour luy se soulevra, la maison de de Witt et d'autres des estats autheurs de cette guerre seront asseurement pillées s'ils ne paient aussi au depens de leur vie. II y avait un tres grand tumulte car ils n'ont jamais esté dans une telle divison ni dissention, le dictum de concordia re» parvae crescunt n'est plus observé auprès d'eux. Eivit et un autre van der Horst un 1'admiralité de Rotterdam se sont retirés ou bien enfuis en Anvers, ils ont esté accusés samedi passé de Buat (lequel dict tout ce qu'il a fait en cette affaire dont on 1'accuse et tout ce qu'il pense) disant que ces deux 1'ont instigué et poussé a trahir les messieurs Estats comme il a faict.

Sulestin est arrivé icy avant-hier, et quoyqu'il ait esté soupconné on ne luy dict rien. S. A. d'Orange est parti d'icy a Cleve le 16 courant pour le mariage de sa tante qui se fera dans peu de jours, et l'on juge meurement ■ icy qu'on le retiendra la jusques a ce que ees troubles soient passés.

La flotte hollandoise sortira dans peu de jours mais guerre loin

1) R. O., News Letters 50. — Ongeteekend; adres aan Williamson te Londen.— Hand D.

2) R. O., News Letters 50. — Ongeteekend, zonder adres. — Hand I.

Sluiten