Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Vlissing, et cela seulement pour contenter le peuple qui languit et qui n'en ten d point leur fourberie; leurs vaisseaux ne sont point encor tout prets et ils ne scavent trouver du monde; leplutötqui'1 sortiront le moins capables seront-ils, et a la fin ils ne feront rien. II est certain et ils 1'advouent aussi, que si les Anglois ne s'égarent poiut en les mesprisant et s'ils se tiennent joincts les uns aux autres en bon ordre, qu'ils seront asseurement battus et mis en deroutte, avec quoy 1'affaire seroit achevée.

Les marquis de Bellefons et d'Estrades avec de Witt sont encore en Zelande; l'on tient icy sans le croire que les Francois se joindront a leur flotte. Ils sont arrivés a la Roebelle.

NEGENDE HOOFDSTUK.

DE RUYTER IN ZEE. — DE FRANSCHE VLOOT.

313. DE RUYTER AAN LODEWIJK XIV, 30 Aug. 1666

Sire. J'ay receu par M. le comte d'Estrades, suivant la bonté que V. M. a eu de m'honnorer, 1'ordre de St. Michel, avec le eolier d'or, une boitte de son portraict enrichi de diamans, et une belle cbesne d'or, avec la medaille de V. M. que je conserveré dans ma familie comme la plus grande marqué d'honneur qui se puisse jamais entrer et venant de la liberalité d'un si grand Roy. Pour mieux tesmoigner ma recognoissame a V. M., j'attenderay que M. le duc de Beaufort soit joint a nostre flotte, affin de combattre avec luy pour la cause commune et pour le service de V. M., oü moy et les miens employerons nos vies et nos biens pour faire voir a tout le monde nostre gratitude envers un si bon et si grand Roy.

Je supplie tres humblement V. M. d'avoir agreable la supplication que je luy faicts en faveur de mon bon ami M. de Busca, qui a combatter trés vailliament avec moy dans deux batailles, et est encore arivé dans mon bord pour se trouver a la troisiemme que j'espere donner avec 1'aide de Dieu dans peu de jours, si les ennemis tiennent encore les postes oü ils sont vers le Tessel. C'est avec grande affection. Sire,

1) A. E.. Hollande 80, f. 435.

Sluiten