Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

aysément proposer d'aller en Hollande sous les conditions marquées cydessus, ce que je croy Dieu aydant que je pourray faire avec un bon nombre de navires et capable de prester le costé aux plus gros vaisseaux des ennemis, et par conséquent leur faire courre un risque auquel ils ne se sont point encore trouvez. Ne voyant rien de si utile tant pour les desseins presens que pour ceux de 1'avenir que de les combattre et de leur faire taster de 1'amertume d'un abordage, ce qu'ils n'eviteront pas si facilement qu'ils s'imagenent, tout fins et habiles manouvriers qu'ils soient, singulierement si nous avons le vent sur eux.

Je tiens toute autre proposition comme d'aller a Calais trouver les Hollandois, et de les y rencontrer mouillez, tres difficile a exécuter et propre a recevoir de grandes excuses quand ils ne la voudront pas tenir, ce qui faict que pour moy je ne voudrois pas in'exposer a de tels doutes, et le moyen de 1'eviter est celuy d'aller en Hollande, ou qu'ils viennent icy devant le moys de mars, que l'armée d'Angleterre ne peut estre assemblee, ny mesme les vaisseaux revenus de la ou ils les envoyent présentement. Le secret sur tout seroit nécessaire pour la seureté du passage des uns et des autres.

le dpo de Beaufort.

338. „RESPONSE au mémoire de M. de Beaufort sur celuy de Messieurs les Estats concernant 1'action et jonction des flottes pendant la campagne de 1667" »).

1. — Pour former ce projet il ne faut pas raisonner sur le manquement de foy desdits Hollandois paree qu'il n'y a aucune apparence qu'ils veullent manquer au Roy. II faut done revenir d'accord que le premier article est bon.

2. — Cet article ne dit rien autre sinon que les flottes seront en estat, et aussy est bon.

3. — Cet article ne dit autre cbose sinon que le vent estant contraire a la flote des Estats pour entrer dans la Manche, elle se tiendra au Pas de Calais ou entre la rivière de Londres et le dit Pas pour donner lieu a la flote du Roy, qui aura le vent, de la venir joindre, et partant cet article est encore bon.

4. — Cet article ne dit autre chose sinon qu'en cas que le vent soit favorable a la flote des Estats pour entrer dans la Manche et contraire a celle du Roy, celle-la ira au devant de celle-cy jusques a la hauteur de Ponitrieux. II semble qu'il n'y ait rien a désirer, sinon qu'elle advancera jusques a 1'isle d'Ouessant.

1) A N., Marine, B4 3. — Door Colbert (niet geteekend, maar in diens duidelijk herkenbare hand geschreven op den rand van de Beaufort's memorie).

Sluiten