Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

soldats en estat d'estre embarqués au premier ordre; ce qui a esté fait. L'admirauté de Zeelande a aussy escrit qu'elle a 3 grands vaisseaux prests, mais qu'elle manque de canon, priant M.n les Estats de faire en sorte que les provinces qui sont en demeuré, payent ce qu'elles doivent. On leur a escrit en des termes fort pressans de payer ou de fournir de 1'artillerie. Pour les obliger a payer non seulement ce qu'elles doivent aux frais de la guerre d'Angleterre, mais aussy pour les subsides des alliés, les Estats de Hollande ont resolu de ne payer plus les compagnies de leur repartition, tant d'infanterie que de cavallerie, qui sont en garnison dans les villes des provinces que l'on appelle défectuences; ce qui est une espece d'exécution, qui les obligera sans doute de payer. Aussy dit-on que celle d'Overyssel fait un effort, et qu'elle payera bientost-

344. WICQUEFORT AAN FREDERIK Hl, 6 Maart 1667 i).

L'équipage de l'admirauté d'Amsterdam avance fort. M. de Ruyter dit que l'on n'y manque point de matelots, et qu'on y enrolle tous les jours de fort bons hommes. L'on a fait revue de soldats et de matelots pour 12 ou 13 vaisseaux que l'on envoyé au Texel,'paree que plus la saison avance, plus on a de peine a faire passer les grands vaisseaux, a cause que la mer y est basse. L'admirauté de Northollande a touché cette semaine 4 ou 500.000 livres, de sorte qu'elle commencera aussy son équipage. Celles de Rotterdam et de Zeelande y travaillent continuellement.

345. WICQUEFORT AAN FREDERIK Hl, 26 Maart 1667!).

Les Estats d'Hollande se plaignent fort de ce que la Zeelande ne paye pas les subsides aux alliés; de ce que depuis plus de vingt ans elle ne rend point compte a la chambre de la generalité; qu'elle confond les deniers de l'admirauté et de l'Estat en general, avec ceux de la province, et que sans le sceu et le consentement des Estats Generaux, elle a envoyé six vaisseaux de guerre, et quelques compagnies d'infanterie, aux Indes occidentales, se rendant par ce moyen incapable de mettre une escadre en mer contre 1'ennemy commun. Les deputés de leur admirauté, qui devoient estre icy le 17 de ce mois, ne sont pas encore arrivés, a cause des glacés qui depuis quinze jours interrompent tout le eommerce avec la Zeelande. L'on croit pourtant qu'ils y seront ce soir ou demain matin. L'equippage des autres colleges avance fort, mesmes celuy de Frise, qui auront de tres beaux vaisseaux et de tres bons

1) R. K. — R. H. — Uit den Haag.

Sluiten