Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Honinguen, monté de 70 pieces, mais l'on y mit aussy le feu, bien que sans ordre, et on brusla encore un autre grand vaisseau, dont l'on ne mande pas le nom. Le 23, l'on mit le feu au Royal London, au Royal James et au Royal Oake ou Chesne, qui sont les admiraux des trois pavillons, blauc, rouge et bleu. Tellement qu'il y a eu sept vaisseaux de bruslés et deux de pris, la plus part du premier rang et des plus grands de tout le royaume, sans que l'on y ait perdu plus de 5 hommes. C'est es que disent les dernières lettres, qui sont du mesme jour 23 de ce mois. M.™ les Estats ont donné ordre aux admirautés de faire accomoder en diligence quantité de bruslots, et ont resolu de faire part de cette illustre victoire a tous les alliés. Si les Anglois ne sentent pas encore leur perte, ils la sentiront bientost, quand la flotte de l'Estat qui a ordre de demeurer dans la rivière, empeschera le eommerce de la ville de Londres, et particulierement les navires charbonniers d'y apporter le charbon de terre d'Escosse, sans laquelle elle ne peut pas subsister. J'ay oublié de dire que les Anglois, pour boucher la rivière de Chattam, y avoient enfoncé le Marmeduc, monté de 32 pices de canon, et six bruslots avec une fuste; ce qui a augmenté leur perte et n'a de rien servy.

On ne pourra pas dire que cette exécution empesche la conclusion du traitté de Breda, puisque mesmessans cela les Anglois tesmoignoient desja fort peu d'inclination a la paix, en formant des difficultés qu'ils ne vaincront jamais, paree que cet Estat ne souffrira point que le Roy d'Angleterre retienne tout ce qu'il a pris, et se réserve encore les pretensions dont il est parlé au 15* article du traitté de 1'an 1662 C'est pourquoy l'on parloit desja devant cette victoire qu'il fraudra separe 1'assemblée de Breda dans le 8 ou 10 de juillet, si les Anglois ne concluent point dans ce temps la. Les lettres des députés de cet Estat disent que c'est Coventry principalement qui empesche la paix, parle même principe par lequel Downing a conseillé la guerre, c'est a dire a cause de la part qu'il a en ces pretentions.

369. DEANE AAN PEPYS, 30 Juni 1667

The wholle fleete we conceave is come ts us and they all under saille are with a frech gaille and a flood tyde makeing downe the Stedway and as we conceave shall have a full implyment with them this afternoone. And through Gods blessing we hope to- give them littell cause to imagine it shall be worth theire labour, yet it might be feared we have a strange turne of seamens spirrits, that out of 800 men which weare on board colliers when I came to London, and now

1) Aitzema IV, 908 vv.

2) Bodieian Library, Oxford. — Ms. Rawlinson A 195, f. 153. — Uit Harwich.

Schrijver is „master shipwright" aldaar.

Sluiten