Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

et qu'après celle qoe Sa Majesté a ene de nt'estimer digne de tant de marqués d'honneur, elle auroit encore, pour m'en accabler, tesmoigné quelque desir de Yoir mon portrait. Cette faveur me paroist si grande, que je n'ose pas adjouter foy a ce qui m'en a esté dit. Dans cette. inceartitude, Monsieur, je prens la liberté de m'adresser a vous et de vous 1'envoyer, pour vous prier, s'il est vray, de le presenter en toutte hamilité a S. M., sinon de le tenir casché, comme une chose indigne du reguard d'un si grand Prince, devant lequel 1'original ne pourroit paroitre qu'avec confusion, de voir tant de Majesté et tant de bonté ensemble. Je me promets ceey, Monsieur, de la vostre, et je chercheray les occasions pour vous tesmoigner les marqués de ma reeonnoissance. Nostre flotte se prepare pour sortir, Dieu aydant, vers la my-maye. Les grands vaisseaux de la Meuse, d'Amsterdam et d'ailleurs ne font qn'attendre la haute marée pour aller au Texel.

873. VvTCQTJEFORT AAN FREDERIK LU, 9 Juli 1667 !).

Lundy M.rs les Estats eurent des lettres de la flotte par lesquelles M.rs de Wit et de Ruyter escrivoient, que le conseil de guerre avoit jugé a propos, sur 1'advis que l'on avoit que les Anglois preparoient quantité de bruslots qui eussent pu incommoder la flotte, de se mettre a 1'emboucheure de la Tamise, en en ce faisant d'abandonner 1'isle de Scapey; que toute la rivière estoit fermée, depuis le Nort Voorlant jusques a Marigate, en sorte que l'on n'y pouvoit entrer ny sortir, et que l'on en avoit destaché deux escadres, 1'une de 20 vaisseaux, pour aller vers le Nort sous le commandement de M. de Gent, et 1'autre de 11 vaisseaux dans la Manche, sous la conduite du viceadmiral de Zeelande. L'Estat a esté bien fasché de ce que 1'isle de Scapey a esté abandonnée, contre son intention et contre ses ordres, paree que l'on esperoit d'incOmmoder par la Ia ville de Londres. M. de Wit, qui est dans la flotte, estoit du mesme advis, mais il a esté obligé de ceder a la pluralité des voix dans le conseil de guerre, dont l'on n'est pas satisfait. La flotte ne laisse pas d'incommoder la ville de Londres au lieu oü elle est, puisque l'on a admis que faute de charbon de terre la pluspart des brasieurs ne peuvent pas travailler, et qu'il y est si cher que la quantité qui s'y vendoit 25 schillings il n'y a que quinze jours, se vend presentement 6 livres et 10 schillings sterlnrs.

Les lettres secretes de Londres du 1 de ce mois disent quelaconsternation y estoit si grande lorsque la flotte approcha de Chattam, que si eïle eust avancé jusques a Greenwich, et mesmes jusques a Ia ville, elle auroit pris ou ruine tous les vaisseaux qui estoient sur la

i) R. K. — R. H. — Uit den Haag.

Sluiten