Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Voila tont ce que j'ay cru que 1'on pouvoit dire sur 1'armement entier d'un vaisseau devant que de le mettre a la voile. Presentement, je feray voir comment il se gouverne durant le voyage pour la conservation des agrez et munitions, la bonne discipline de 1'equipage et ce que le capitaine doit faire dans tous les rencontres oü il se peut trouver. Je parleray ensuitte de 1'ordre que 1'on observe dans 1'armée sur toutes * choses, et particulièrement pour la marche, le combat et les saluts.

Du soing qu le Dès que le vaisseau est sorty hors du port, la première chose que

capitaine doit , ... p-i % • ■" ïïP t • , -

prende des m capitaine tait, apres avoir partage son equipage et avoir place

munitions et chacun dans le poste qu'il doit tenir durant la campagne, c'est d'aller agrez qui sont ... . .

snr son bort. reconnoistre les vivres, munitions et agrez qui sont dans son bort, ponr scavoir si la quantité qui y est est conforme au mémoire qu'il en doit avoir retiré dn garde magasin et des commissaires. Et tous les deux mois ensuivans il doit faire la visitte de ce qui reste, pour voir par ce qui est consommé si les officiers ne le trompent point. C'est un des articles de 1'instruction qu'on donne a chaque capitaine, oü toutte leur conduitte est reglée sur touttes choses comme 1'on verra par la suitte.

De 1'ordre qu'il S'il y a quelque rabillage a faire aux agrez pendant le voyage, il tous 'ïeT'rabü- prendre garde qu'il soit fait a propos et par 1'avis de maistre du ïages,^charge- vaisseau. Si c'est quelque chose de consequence, il ne doit point la ™^ommations laisser faire sans en avoir escrit au Navj Office et en avoir d'iceluy des munitions. un ordre exprès; et de tous les changemens qu'il y a durant le voyage, il ne s'en doit pas faire un seul qu'il ne 1'escrive a chaque colonne du livre qu'il a receu du controlleur. II faut qu'il marqué aussy quelles provisions ont esté prestées et pour quel service, et, s'il y a qnelque chose de perdü, faire mention du lieu et par quel accident.

II prend un compte touttes les semaines de la consommation qui s'est faitte entre les mains des officiers qui sont chargez du soing des agrez et munitions, et en fait un livre exprès pour connoistre tousjours 1'estat de ses provisions, et pouvoir avec connoissance signer les comptes de chacun a Ia fin du voyage.

A. 1'esgard du canonnier en particulier, on recommande aux capitaines de ne luy passer en compte la consommation d'aucuns boullets, meches, cuilliers et autres choses qui ne deperissent point, qu'il ne luy apparoisse clairement qu'elles ont esté effectivement consommées dans le service. Quant a la poudre, le capitaine doit avoir un compte de celle qui se consommé en salut. Pour celle qui s'employe aux exercices que 1'on fait faire aux soldats, il ne peut passer au cannonnier que six coups de poudre par homme par chaque exercice. Et, quand il s'est donné un combat, il doit faire aussytost après lareveue de touttes les munitions de guerre, en faire un estat et le signer, pour qne M.n de 1'admirauté pussent connoistre ce qui aura esté consommé.

Sluiten