Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

et les contr'admiraux. Sur les vaisseaux du 2"16 et 3me rang, on en met le tiers de fonte, et le reste de fer. Quant aux autres vaisseaux, on en distribue a proportion qu'on en a dans les magazins. Pour leurs canons de fer, les meilleurs qu'ils ont se fondent dans leur pays; ils en ont des plus gros calibres, et jusques a 48 livres de balie. Ils achettent encore qulques canons de Suede, mais ils les estiment beaucoup moins que les leurs. J'en ay veu jusques a 2200 dans le magaziu qu'ils ont a Chatan, et 400 de fonte.

4. Le gabaris de leurs vaisseaux est fort differend du nostre, quy a plus de raport avec celuy de Hollande, ce quy vient sans doute de ce que nous avons commencé de bastir avec des charpentiers de ce païs-la x), et ainsy, bien que nos vaisseaux soient mieux faits que les leurs, construits a pen prés de mesme, ceux d'Angleterre ont moins d'oeuvres mortes, sont plus rosés au-dessus de 1'eau, un peu plus taillés au dedans, sont plus retressis vers le tillac, et ont les poupes moins larges que les nostres. Les Hollandois font leurs vaisseaux a trop plates varangles, les Anglais taillent un peu trop, et je suis persuadé que nous tenons le juste milieu entre ces deux manieres differentes de construction, y pouvant arriver esgallement dés inconenients a tailler trop, et a ne pas tailler assez les vaisseaux. Quand ils sont trop taillés, ils roulent trop a la mer et ne portent pas bien leurs voilles; quand ils sont a trop plates varangles, ils se tiennent a la verité bien plus droits sur 1'eau, et en portent bien mieux leurs voilles, mais ils n'en sont pas sy legers, sy vistes ny sy bons voilliers. Cependant, la plus grande difference qu'il y a encore entre les vaisseaux d'Angleterre et ceux de France dans 1'eau, est a la queste de 1'estambot et a 1'eslancement de 1'estrave, qu'ils fout extremement grand, prenant le tiers de la quille pour les deux eslancemens, scavoir sur une quille de 100 pieds ils pendront 33 pieds pour 1'eslancement, en donneront environ G'/a a 1'estambot et 26ll2 a 1'estrave. En quoy je pense qu'il ne faüdroit pas * prendre tout a fait leur methode, puisqn'assurément les vaisseanx construits de cette sorte en doivent estre plus foibles, bien que je croye aussy qu'ils en sont plus vistes, et qu'ils glissent avec plus de facillité dans 1'eau. Quant a la maniere dont ils bastissent leurs vaisseaux sur 1'eau, je pense qu'on les doit imiter autant qu'il est possible, puisqu'ils les chargent le moins d'ceuvres mortes qu'ils peuvent, ee qu'on ne sauroit blasmer, et qu'ils ont encore une autre maxime que je croy bonne, qui est de charger le moins qu'ils peuvent leurs vaisseaux sur 1'arriere, jettant mesme tout le logement de poupe sur 1'avant autant qu'il leur est possible, ce qu'on peut mesme aisement

1) „Rodolphe, qui est le charpentier de Toulon, a formé Pomet qui a conduict les ouvrages dc Rochefort" (noot van Seignelay).

Sluiten