Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

aussy en Angleterre, comme je diray dans 1'article des ancres. Ils en ont raisonnablenient dans Chatan et j'en ay compte' cent de neufs Pour du chanvre, ils en ont grande provision et des cordages aussy comme je le diray en parlant des corderies et des magazins des cordages du chanvre et de tout ce qui regarde la corderie qui'est au dehors de 1 arsenal. Leur goudron leur vient de Norvegue et de Suede. Ils en ont un magazin assez bien fourny dans leur atelier. II leur couste 16 chehns le barril pesant 120 livres; ils 1'achetent souvent davantage. Quant a leurs masts, ils leur viennent de Norvegue et quelques-uns des meilleurs, a ce qu'ils disent, de la nouvelle Angleterre. Us les tiennent dans une fosse aux masts qu'ils ont a un des coste's de leur arsenal. L'eau dans laquelle ils sont est salle'e, les masts sont enfoncez jusqnes a deux ou trois pieds dans l'eau. Ils tachent d'empescher qu'ils ne touchent a la terre du fonds de ladite fosse, qui en contient un assez bon nombre. Ils prenent quelques-uns de leurs canons de fer de Suede, mais la plus grande partye de ceux qu'ils ont a present sont d Angleterre. Quant a ceux de fonte, ils ont encore de fonderies dans leur pays. Je ne m'estendray point a en parler, paree que j'entreray dans cette discution en parlant de lenrs fonderies, et de leurs canons, lont ce que j'en diray icy a 1'esgard de Chatan, c'est que j'en ay veu 2200 de fer et 400 de fonte sur un quay aux bords de la riviere auprès de la forge des ancres, qui est le lieu oü ils tiennent les canons des vaisseaux qui sont desarmez dans ce port. Quant a ce qu'ils observent pour Ie bon marche', on peut dire qu'ils font du mieux qu'ils peuvent, mais qu'en cela je ne les trouve pas sy habilles que les Hollandois, qui payent mieux et plus regulierement leurs ouvriers, mais qui tirent aussy meilleur marche' de toutes les choses qui leur sont necessaires.

20 Tout le fer dont ils se servent est d'Angleterre. Ils pretendent mesme, et ont raison de le croire, que leur fer est le meilleur qu'on puisse trouver. Cependant, comme tont ce qui regarde la ferremente et mesme les ancres se fait a prix fait, les commissionnaires dans les arsenaux n'en font aucune provision, le forgeron ayant le soin de le fournir. II couste ordinairement 10 chelins de cent pesant. II fournit le fer, le charbon et les ouvriers, et il est obligé de donner des chevilles et des clous de toutes les longueurs. II ne luy est fourny rien de la part du Roy que les forges, n'ayant pas mesme son logement dans 1 arsenal.

_ 21. Les ancres sont toujours données a prix fait en Angleterre. Le prix est differend suivant la grosseur de 1'ancre. Le maistre forgeron fournit, comme pour la petite ferremente, le fer, charbon et ouvriers. II a depuis 36 chelins pour cent pesant jusques a 80 chelins, eest a dire que 36 chelins et le marche' des plus petits ancres, comme

5

Sluiten