Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

80 est celuy des plus pesants qu'on puisse faire. On employé a faire une aucre de huit miliers un mois. II y faut 12 ou 14 hommes pour le moins, qui travaillent coutinuelement. Les patés, les bras a verge et Zganeau se travaillent dans la mesme forge. On fait la verge seulle, les bras de mesme, et les patés aussy; avant quejoindre les deux bras a la'verge on y sonde les patés, et avant qui joiudre ladite verge aux bras, on y attaché 1'organeau. J'ay veu auprès de la forge de Chatan une vingtaine d'ancres fort bien faits II y en a de 6, 7 et 8 miliers. Cette forge est bastie sur le bord de 1'eau. U n y a que deux cheminées, et le bastiment n'est fait qu'avec des planches dont ie vay descrire les proportions en satisfaisant aux questions qui suivent, et qui m'ont esté proposées pour la fabrique des ancres.

22. Le bastiment destiné pour la forge des ancres doit estre proportionné au nombre des ancres qu'on y veut forger. II doit sur toutes cTses estre d'une hauteur considerable; et, par dessus les cheminée , il faut que le couvert aye pleusieurs trous ou petites lucarnes couvertes avec des tailles pour empescher la pluie et pour donner de 1 a r au dedans de la forge et laisser evaporer la fumée du charbon qui es ouffe«,nt les ouvriers. II faut qu'il y aye deux grandes portes vis a vi dTenclumes pour donner et de 1'air et du jour mais pnncipalement de 1'air, car le fer se fait assez voir lorsquil est bruslant.

23. La forge oü on voudra forger deux ancres de huit miliers doit avoir 40 pas de long revenant a 80 pas d'Angleterre et 10 de iong revenant l 20 pieds II n'y faut que quatre fourneaux et quatre enclumes. Les deux forneaux qui doivent sernr a fabnquer a mesme ancre doivent estre 1'un vis a vis de 1'autre, car deux fourneaux n'ocuperont avec leurs soufflets que 20 pieds de la longueur du bastiment Se la forge, pourveu que les soufflets d'un des fourneaux soient place dans la longueur dudit bastiment, et que 1'autre fourneau aye les sien Xcés dans la largeur. La distance des fourneaux ne doit mesme jamais e tee plus grande afin que les bras et la verge de 1'ancre quand on L ven ouder, se puissent transporter facilement et n'aillent pas au de iHe 1'estendue du palantde chaque fourneau. II en fau deux pour forger une seule ancre; chacun de ses fourneaux a son enclume.Dan Van on ïorge la verge, et dans 1'autre les bras et les patés. On pouvoi avoir un fourneau a part pour forger et 1'organeau qui pourroit estre plus commode. Cependant, a aucune ^ge dAngle■ terre le celles que j'ay visitées au moins, je n'y ay veu que deux pour IZque Zre, lluy d'ans lequel on forge les bras servant aux patés

" 1) „Cette proportion est prise snr la forge de Chatan, qui Je.1: faite que pour forger „ne ancre, mais le. mesnres sent redoublées" (noot van Se.gnelay).

Sluiten