Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

32. La solde des officiers des vaisseaux est differente suivant le rang duquel ils sont. Le capitaine d'un vaisseau du premier rang a 20 livres sterlin par mois, son lieutenaut a 6 livres sterlin. S'il y a deux lieutenans, ils sont traités de mesme. Le maistre a 8 livres sterlin. C'est lui qui est responsable du vaisseau et qui se mesle seul de la navigation. Le capitaine n'a qu'a luy faire scvoir seullement oü il faut qu'il aille. II y a encore' quatre autres officiers dans chaque vaisseau, scavoir le contre maistre, 1'escrivain, le canonier et le charpentier. Ils ont chacun 4 livres sterlin par mois. Le chirurgién est payé d'une autre sorte, il a 24 sols par jour du Boy, et outre cela, on retranche 6 sols par mois de la paye de chaque matelot pour les fournitures qu'il a a faire dans chaque vaisseau, et pour son coffre. On oste encore 6 sols par mois de la paye de chaque matelot pour entretenir un ministre qui tient la place de nostre aumonier en France, et pour payer un barbier, scavoir 4 sols pour le ministre et 2 sols pour le barbier. II y a encore un on pleusieurs cuisiniers sur chaque vaisseau; ils n'ont que la haute paye des matelots et leurs proffits. Le capitaine d'un vaisseau du second rang a 16 livres sterlin par mois de gages, son lieutenant 4, et son maistre 6; les autres quatre oficiers subalternes ont 3 livres sterlin et 10 chelins. Les capitaines du troisiesme rang ont 12 livres sterlin par mois, le lieutenant 3 et 15 chelins, leur maistre de navire 4 livres et 10 chelins. Les capitaines du quatriesme rang ont 8 livres, le lieutenant 3 livres et le maistre 4 livres. Les capitaines des cinquiesme et sixiesme rangs ont 6 livres sterlin, ils n'ont point de lieutenans. Leurs maistres de navire ont 3 livres sterlin par mois. Pour ce qui regarde la monoye d'Angleterre, il est trés facile de la reduire a la nostre: chaque livre sterlin vaut 13 livres des nostres, chaque sol d'Angleterre un sol un liard des nostres. Ainsy un chelin qui vaut 12 sols d'Angleterre en vaut 13 de nostre monoye.

33. Les vivres sont fournis par un munitionnaire general qui se charge de nourrir toutes les personnes qui composent 1'equipage des vaisseaux, tant soldats que matelots, a raison de 8 sols de France par jour. La distribution qu'il fait des vivres qu'il fournit est de cette sorte. II donne tous les jours une livre de biscuit a chaque matelot, et quatre pintes de bière. II y a quatre jours gras la semaine: le dimanche, le lundy, le mardy et le jeudy. Le dimanche et le mardy, il donne chaque jour une livre et demy de salé ou de lart a chaque matelot avec une pinte de pois. Le lundy et jeudy, il leur donne une livre et demy de bceuf a chacun. Les trois jours maigres restant, qui sont mercredy, vendredy, et samedy, il leur donne une demy livre de fromage, un carteron de beurre, une pinte de pois par jour, et le quart d'une morue seche. Us se metent quatre matelots a chaque gamelle. La livre de boeuf en Angleterre coute communement au munitionnaire 18 deniers

Sluiten