Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

TWEEDE BOEK.

DERDE ENGELSCHE OORLOG, 1672-1674.

EERSTE HOOFDSTUK. DE UITRUSTING.

7. WICQUEFORT AAN FREDERIK III, 3 Jan. 1672 »)•

Depuis le 29 décembre les députés de Hollande out iusisté a ce qu'on levast dès a présent les 10.000 matelots, et ont représenté que les Provinces y devoient d'aütant plustost acquiescer, qu'elles approuvèrent les sentiments de la Zélande lorsgue'elle proposa qu'en désarmant la dernière flotte il ne falloit pas licencier tous les matelots, qu'on les pourra utilenient employer sur le Rbin et sur 1'Yssel, et qu'après cela ils pourront servir dans 1'armée navale, qui par ce moyen sera en estat de faire voile dès que la saison le permettra. Qu'il estoit nécessaire que le receveur-général des Provinces-Unies ouvrist son bureau dès a présent, et prist a intérest la quote de la Généralité qui est a raison de 2%, de 480.000 livres, dans le fonds de 1'extraordinaire de la guerre et des sept millions, et surtout qu'il fallait que les droits s'imposassent et se levassent en toutes les Provinces également, n'estant pas juste que les sujets de 1'une soyent épuisés pendant que ceux des autres ne pay ent rien.

8. WICQUEFORT AAN FREDERIK LU, 6 Jan. 1672 »).

Depuis deux ou trois jours toutes les Provinces, a la réserve de celle d'Overyssel, ont consenty a la levée de 20.000 hommes, a 1'arme-

1) R. K. — R. H. — Uit den Haag. — Vgl. de Jonge III', 47—48; Brandt 639, 643.

Sluiten