Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

admirent de quelle maniere ils inanoeuvrent, et l'on peult dire qu'ils aprandront aux Anglois a se bien tenir ensemble, et suivre tousjours leur admiral. II me semble que j'en dis plus que ma capacité ne me permet, mais vous exeuseres bien un zele indiscret. Nous courons risque d'estre quelque temps a la mer, mais quand on est embarqué, il fault aller jusqu'au bout. M. le Duc prétend estre quelques jours a Soulbaye pour subvenir aux nécessités les plus urgentes.

Le chirurgién du Roi d'Angleterre m'a assure qu'il y avoit quelques lettres pour moy, mais malheureusement, il a laisse nos pacquets dans un batiment dont on n'a point encore entendu parler. Cela estant, ils serviront de memoires pour le gazetier de Hollande.

29. DE BLANQUEFORT DE DURAS AAN COLBERT DE CROISSY, 31 Mei 1672 ").

L'escadre de France se comporte d'une maniere que je suis seur peu de gens se le pouvoient imaginer, et sans flatterie ont ne peust pas mieux en toutes choses, soit dans la manoeuvre des vaisseaux et dans 1'observation des ordres. Si cela n'estoit tout comme je vous le dis, je vous assure, Monsieur, que je prendrois la liberté de vous le mander, puisque ce seroit assurement un grand malheur pour les affaires, et que je suis trop persüadé que vous en souhaités trop un bon succès pour trouver mauvais la liberté que j'en prendrois, mais je vous assure que gens du monde ne peuvent mieux faire que ce qu'ils font. Je ne doubte point que vous ne le scaurés par d'autres, comme aussi je ne doubte point que vous ne scaurés tout ce qui s'est passé despuis que nousne vous avons veu mieux que je ne vous le scaurois dire. C'est pourquoi je ne vous en dirai rien. Je ne scai si vous aurés des lettres de M. le comte d'Estrées, car nous avons mouillé 1'ancre ce soir a huict heures.

30. DE BLANQEFORT DE DURAS AAN LORD ARLINGTON, 31 Mei 1672

II me semble, milord, qu'il me seroit ridicule de vous faire une relation de ce qui s'est passé, car je sens que vous le scaurés mieux que je ne vous le pourrois mander, mais je vous assure que si jamais on a veu quelque choise de beau sur mer, que c'est de voir nostre

1) B. N. — Mélanges de Colbert, 160, pp. 77—79. — „Sur le bord de 1'Amirai, tout auprès de Soles baye". — Origineel.

2) B. N. — Mélanges de Colbert, 160, pp. 81—gg. — „Prés de Soles bay". — Origineel.

Sluiten