Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Je ne désire point que vous detachiez aucun de mes vaisseaux pour fortifier 1'escadre dn chevalier de Chasteaurenaud ny qne vous en envoyiez aucun a la coste de Yarmuth, ainsy que je vous 1'avois escrit par ma lettre du 10 de ce mois, ayant pourveu d'ailleurs a ces deux points ainsy qu'il convient au bien de mon service mais; je desire qu'aprè3 avoir pris 1'advis des capitaines et officiers de marine qui connoissent mieux la rade du Havre, du nombre, port, et qualité des vaisseaux qui y pourront desarme-i, vous donniez ordre au plus ancien capitaine desdits vaisseaux d'envoyer ceux qui seront le moins en estat de tenir la mer, et d'en garder au moins trois ou quatre des meilleurs pour demeurer entre Douvres et Calais pendant les mois d'octobre, novembre et décembre pour asseurer la pesche du hareng qui se fait tous les ans sur les costes de mon royaume depuis Dunkerque jusques a Honneur pendant les mesmes mois d'octobre, novembre et décembre, et comme cette pesche est trés importante et qu'il sera trés difficile, et mesmes im possible a mes sujets d'aller a Yarmuth, ou ils avoient accoustumé de prendre une bonne partie de ce poisson pour la consommation de mon royaume, je veux que vous recommandiez au capitaine qui commandera lesdits vaisseaux d'avoir un soin particulier de cette pesche, et de donner advis a toutes les villes maritimes qui je luy ay donné eet ordre, et qu'il ne manque pas de me donner advis de tout ee qui se passera sur ce sujet.

En cas que vous ayez trop de vivres sur vos vaisseaux, je désire que vous en fassiez fournir a tous ceux qui demeureront a cette croisière la quantité qui leur sera nécessaire pour les trois mois.

Comme il 'se pourra faire qu'en conséquence des ordres que j'ay cy devant envoyés a mon ambassadeur il seroit convenu avec ledit Roy qu'en laissant une escadre de vaisseaux anglois pour croiser dans la Manche ou ailleurs, j'en laisserais aussy un nombre, en ce cas je désire que vous exécutiez ponctuellement ce dont il sera convenu.

104. LODEWIJK XTV AAN D'ESTRÉES, 25 Sept. 1672 i).

Mons.r le Comte d'Estrées. Depuis vous avoir escrit ma lettre du. jour d'hier j'ay vu vos deux mémoires des 13 et 17 de ce mois a). Comme je ne doute point que ce courrier que j'envoye exprès en Angleterre, ne vous trouve encores dans la Tamise, je désire que vous exécutiez tous les ordres contenus en ma dite lettre du jour d'hier. Je donne les ordres pour faire fournir deux mois de vivres au Havre a 1'escadre du chevalier de Chasteaurenaut, et en mesme temps je luy ordonne de desarmer les petites frégates au mesme lieu du Havre. Aussytost que le Duc d'York vous aura donné ses ordres pour vous retirer,

1) A. N., Marine B! 17. — Uit Versaille».

2) Niet aangetroffen

Sluiten