Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

114. „INSTRUCTION pour le S.r Comte d'Estrées Viceadmiral de France en Ponant, commandant 1'escadre des vaisseaux que S. M. fait armer pour joindre a la flotte du Roy d'Angleterre sur ce qu'il doit observer pour joindre la-ite flotte et pendant toute la campagne, fait a Versailles le 22 mars 1673" 1).

Premierement, S. M. fait mettre ez-mains dudit S.r Vice admiral les listes des vaisseaux dont ladite escadre sera composée, et des ports et arsenaux de marine oü ils sont armez; ensemble celle de tous les vaisseaux que S. M. fait mettre en mer pour garder toutes les mers de Ponant, depuis le Cap St. Vincent jusques dans la Manche, afin qu'il en puisse estre informé.

Ledit S.r Comte d'Estrées doit scavoir que le Roy d'Angleterre ayant envoyé auprès d'elle le S.r Spragg admiral de son pavillon bleu, pour convenir du temps et des lieux de la jonction des flottes, les commissaires de S. M. qui ont traitté avec 1'ambassadeur d'Angleterre et ledit S.r Spragg, sont convenus que les fllottes réciproquement se mettroient eu mer le 15e du mois d'avril prochain, et que la jonction se feroit a la rade de Portsmuth.

C'est pourquoy S. M. veut que ledit S.r Comte d'Estrées parte incessanment pour se rendre en diligence a Brest, oü le vaisseau qu'il doit monter est armé, pour se mettre en mer et exécuter ponctuellement la convention faite avec ledit S.r Spragg.

S. M. envoye eu mesme temps ses ordres aux capitaines commandans les seize vaisseaux qui sont armez a Rochefort de partir incessamment, et de se rendre a Brest dans le 15* dudit mois prochain au plus tard, et elle envoye pareillement ses ordres aux capitaines commandans les vaisseaux qui sont au Havre de se rendre a ladite rade de Portsmuth, oü il attendra la flotte angloise.

II doit estre informé que le Roy d'Angleterre a dit a 1'ambassadeur de S. M. a Londres, qu'il avoit résolu d'assembler sa flotte entiere audit lieu de Portsmuth, et pour eet effet d'y envoyer tous ses vaisseaux qui seront armez dans les ports de la Tamise, a mesure qu'ils seront armez, et 1'un après 1'autre, en sorte que ledit S.r Comte d'Estrées y trouvera toute la flotte, ou au moins la plus grande partie.

En cas que les vents fussent entièrement contraires, il a esté convenu avec ledit Sr. Spragg que la flotte angloise se mettra en mer, et qu'elle iroit se joindre a celle de S. M. a la rade de Brest.

Ledit S.r vice-admiral est informé que le Duc d'Yorck ne commandera point cette année les forces maritimes des deux Roys, et que le Prince Robert a esté choisy par le Roy d'Angleterre pour sa place, S. M. luy envoyant a eet effet sa commission pour commander pareillement sa flotte.

1) A. N., Marine B2 20.

Sluiten