Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

peut des marées pour s'avancer, nonobstdnt les vens contraires, vers les ennemis, et les combattre avant qu'ils soient fortiffiez d'un plus grand nombre de vaisseaux. C'est ce que portent ses dernières lettres d'aujourd'huy, et il a envoyé ordre aux vaisseaux qui sont a Portsmouth et aux Dunes de se mettre a la voile et tascher de le joindre lorsqu'il sera attaché au combat. Sy 1'escadre de France estoit a present a Portsmuth, elle seroit assez forte, avec ce qu'il y a de vaisseaux dans ce port, pour venir joindre le prince Robert et combattre mesme les ennemis, s'il estoit nécessaire. Mais si le vent qu'il fait dure encore quelques jours et que les vaisseaux qui sont restez dans les ports des Estats Generaux puissent joindre la flotte ennemie, la jonction des nostres sera trés difficile. Cependant, on murmure fort icy contre nostre retardement, et il n'y a que le Roy d'Angleterre, M. le duc d'York et les ministres qui en parient raisonnablement. Dieu nous veuille donner bientost quelque bon vent qui nous tire d'inquiétude.

J'ay envoyé il y a 4 jours 12 bons pillottes a Portsmuth, et j'y en envoyerai encores trois demain ou après, pour parfaire le nombre de 15 que vous demandez.

125. „MÉMOIRE du 17» may 1673 devant d'Armuth" »).

Cette escadre ayant toujours eu des vents contraires depuis le 12* qu'elle partit de la Rade de Camaret, n'a pas laissé d'arriver icy en 4 jours en proffitant des marées favorables et mouillant ensuitte avec les autres, pour ne pas perdre ce qu'elle avoit avancé.

Hier elle a paru a la veue de Pleymuth. Et après que la place avoit salué la première le pavillon de S. M. de plusieurs coups de canon dont il est difficile de scavoir précisément le nombre a cause de 1'esloignement, le gouverneur envoya nous avertir que les Hollandois avoient desja paru a la coste d'Angleterre, au nombre de 70 voiles; mais qu'il croyoit eussy que les vaisseaux anglois estoient sortis de la Tamise. Et que cependant le Roy d'Angleterre avoit envoyé des ordres par toutte la coste pour nons donner part de ces avis.

Le Sr. de Coux que j'avois destaché il y a trois semaines pour aller en garde de Portland et observer les ennemis aprez les premières nouvelles que l'on avoit receues de la diligence des Hollandois, confirme les mesmes choses. Mais il ajoute que M. le Prince Robert avoit desja gagné les Dunes avec 40 vaisseaux. Et que les Hollandois après avoir paru a la baye de Barlinton et celle de Soult, estoyent revenus au nombre de 80 grands vaisseaux, mouillez, il y a six jours, a la hauteur

1) A. N., Marine B4 5. — D'Armuth: Dartmouth. — „II y a deux heures que Ie Bon [het schip van de Coux] est arrivé. II a parlé k plusieurs vaisseaux ostendois et hambonrgeois" (noot van d'Estrées in margine van het stuk).

Sluiten