Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

134. SEIGNELAY AAN D'ESTRÉES, 1 Juni 1673 i).

Le Roy a appris avec bien de la joye la jonction de sa flotte avec celle d'Angleterre, et S. M. attend avec impatience des nouvelles de tout ce qui s'est passé a cette jonction.

J'ay donné ordre a Calais et a Dunkerq pour la levée des matelots que vous avez demande, et il faudra s'il vous plaist qne vous envoyez une barque longue a Dunkerq pour les prendre.

Je vous ay desja escrit par ma lettre du 25" du mois dernier que ïe Roy m'avoit ordonné de faire préparer au Havre quatre petits bastimens pour servir a la suitte de l'armée, mais comme ces bastimens doivent estre naviguez par detachements des equipages des vaisseaux auxqnels ils doivent servir, il faudra s'il vous plaist que vous envoyez une frégate légère au Havre pour escorter ces bastimens et qne vous fassies embarquer sur ladite frégatte le nombre de matelots nécessaire pour naviguer ces petits bastimens.

Je vous ay desja prié par mes précédentes de me tenir informé de tout ce qui arrivera pendant le cours de la campagne par la voye de Dunkerq, oü vous pourres envoyer vos lettres avec ordre au S.r Hubert, ou d'envoyer des courriers exprès a Ia suitte du Roy, en ce cas que vous 1'estimerez nécessaire, ou de les envoyer par la voye de 1'ordinaire.

Je vous prie aussy de me faire scavoir le détail de ce qui se passé sur les vaisseaux de 1'escadre, si le munitionnaire fait son devoir, si le S.r de Vauvré exécute bien vos ordres, et si Ie S.r de Saussigny a fait fournir aux vaisseaux tout ce qui peut leur avoir esté nécessaire a leur passage aux costes d'Angleterre.

135. COLBERT DE CROISSY AAN LODEWIJK XIV, 1 Juni 1673 2).

M. le duc d'York est sur le point de se démettre de la charge de grand amiral, mais quoique M. le prince Robert soit persuadé qu'elle lui sera donnée, néantmoins il est certain que le Roy d'Angleterre en fera faire les fonctions sur terre par des commissionnaires, et sur mer par tel général qu'il luy plaira choisir, ce qui demeurera fort secret jusqu'a ce que la campagne soit finie, pour ne pas donner de dégoust au dit prince.

136. COLBERT DE CROISSY AAN SEIGNELAY, 1 Juni 1673 3). Le vent estant depuis deux jours assez favorable a nostre flotte

1) A. N., Marine D! 2. — „Au camp de Likerke".

2) A. E., Angleterre 107. — Uit Londen.

3) A. E, Angleterre 109, 11. 212—213. — Uit Londen.

Sluiten