Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

permettra tout au plus que de rentrer dans leurs défilés, ce qu'il n'y a pas d'espérance qu'ils ayent faict ny mesme qu'ils veuillent faire.

Depuis le 4 jusqu'au 5, il n'y a pas eu de changement au tems, si ce n'est que le tems est un peu diminué, mais la mer est toujours extrêmement grosse, et l'on n'a pas plus d'estendue de veue que l'on n'a eu depuis le 3.

Le 5 le vent a un peu ealmé, et l'on estoit resolu de faire partir la barque longue qui porte ce mémoire, mais il vint a changer a l'Est Sud Est; on crut qu'il falloit attendre a la faire partir, que l'on vist ce que le tems vouloit faire.

Le 6 le vent est de mesme favorable, mais il y a si peu d'estendue de veue qu'il y a beaucoup de vaisseaux de l'armée que l'on ne voit pas.

140. COLBERT DE CROISSY AAN SEIGNELAY, 8 Juni 1673 ').

Le Roy d'Angleterre n'a point encore de nouvelles de la flotte, mais on luy a donné advis ce matin de Chatan qu'on y avoit entendu hyer après disné, un bruit sourd d'une infinité de descharges de coups de canon qui dura environ deux heures de temps, et qu'on dit ne pouvoir provenir que d'un combat general, dont ledit Roy demeura persuadé, et juge, tant de eet advis que de ceux qu'il a cy-devant receu d'Hollande, que Ruyter s'estoit avancé en mer par le travers de 1'isle de Goré, et que le vent quy faisoit hyer ayant esté favorable a Monsieur le Prince Robert pour attacquer la flotte ennemie, selon toutes les apparences, il 1'aura combatu, et 1'aura forcé de se retirer dans 1'emboucheure de la Meuse et vers la Brille. Mais vous voyés bien, Monsieur, que ce ne sont jusqu'a present que des conjectures, et que je ne vous puis rien escrire de certain, jusqu'a ce qu'il soit venu quelqu'uu de la flotte mesme. J'espere que, comme nous serons infailliblement les attacquans, et que la flotte de France et d'Angleterre est aussy belle qu'on en ait encore veu dans ces mers-cy, je n'anray que de bonnes nouvelles a vous faire scavoir.

141. „LETTRE de M. le Prince Robert a Mylord Arlington, dattée dn bord du Boyal-Oharles, pres de 1'Osterbank, distantde sept lieues d'Ouest Capel, le 8 juin 1678, a une heure après-midy, le vent au sud-ouest 2)".

Je vous rends compte de ce qui se passa hier 7 de ce mois, autant que 1'estat oü je suis a présent me le peut permettre, n'ayant point

1) A. E., Angleterre 109, fol. 222. — Uit Londen.

2) B. N. — Mélanges de Colbert, 164, fol. 497—498. — (gelijkluidend) translaat in A. N., Marine B4 5.

Translaat. —

Een ander

Sluiten