Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Le Tonnant (Preuilly). - II a trés bien fait dans cette occasion et s est aequis beaucoup de réputation. . v •;

Le Ghnevx (Valbelle). — C'est un de ceux qui s'est le plus distingué; il se mesla fort avant avec les ennemis, revint ensuitte pour soutenir M.' le vice-admiral pendant qu'il estoit aux mains avec Ruiter et sauva a la fin de la bataille le Cambridge. C'est un de ceux que les Anglois estiment d'avantage.

Le Sanepareil (Tourville). -Ha fait tout ce qu'on pouvoit attendre de luy; voyant que Grancey se détachoit pour s'approcher des ennemis Ü fit vent amère sur eux avec un brulot qu'il mena et fust trois heures au milieu de la ligne ennemie.

Le Fortunê (Blénac). - II fit extrêmement bien, il estoit de l'escadre de Grancey, et alla fort avant. II demande la charge de chef d'escadre

UExcellent (du Magnon). - II estoit de l'escadre du comte d'Estrées qui en est fort content; c'est asseurement un fort brave homme

Le Fier (d'Ailly). - II a fait fort bien son devoir, c'est nn fort brave homme, et M.r le comte d'Estrées en est fort content

VAimable (le chevalier de Sebeville). - C'est un des plus jolis officiers que V. M. ayt, il s'est distingué dans cette occasion, oü tout le monde a fort bien fait.

Le lêmêraire (S. Aubin). - II a fait son devoir. D'Aplemont mort, il y a une pension a remplir; il y en a plusieurs de son ancienneté qui en ont; scavoir si V. M. la luy accordera.

Le Vaülant (Sourdis). — Je n'ay pas 1'avis cy-dessus.

Le Prince (Villenenve). - II est fort. estimé des Anglois et des Francois; il a fort bien fait son devoir.

VAquüon (Louis Gabaret). - II s'est fort distingué en cette occasion; toute sa familie est annoblie, il n'y a que luy qui n'a point d entant.

Le Bon (De Coux). — Idem.

Le Préeieux (Panetié). -Ha fort bien son devoir, et est un bon officier f LApolUm (Langeron). - V. M. scait qu'il prestale costé a Ruiter; eest un garcon qui a envie de faire, et qui a beaucoup de valeur

Le More (Amfreville). - II fit fort bien son devoir avec les destachés.

Le Duc (Flacourt). -Ha esté blessé au menton, et une partie de dents cassées. V. M. accorda quelque gratificaton l'année passée a ceux qui turent blessés.

L'Oriflamme (Le chevalier Béthune). -Ha fort bien fait son devorr.

Le Bourbon (La Vigerie). — Idem.

Le chevalier de Lhéry a fait une action qui mériteroit récompensé, du Rivau idem. Scavoir si V. M. accordera quelque gratification aux officiers subalternes qui ont esté blessés.

Sluiten