Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

mercredi, et comment les choses sont icy. Les Anglois ayant les Francois an milien commencèrent le combat a une heure, les Hollandois se tenant si prés de la terre qu'il leur estoit possible, et l'on croit qu'ils n'estoyent qu'a une lieue et demy. Le combat estoit fort chaud pour 1'espace de 7 heures ou davantage, sans perte considerable d'un costé ny d'autre.

Le vaisseau de 1'amiral Bankards estant le premier mis hors de combat il estoit contraint d'aller au bord d'un autre vaisseau. L'amiral Tromp changea pareillement son premier vaisseau sur un autre, et de celuy-la sur un troisiesme ayant combattu presque tout le temps avec les Francois, avec lesquels il continua de combattre jusqu'au soir, et a détruit 5 ou 6 de leurs vaisseaux comme l'on dit, en les bruslant et les coulant a fonds, quoyque je suppose que cela n'est pas véritable, car encore qu'il y avoit 8 ou 10 vaisseaux en feu, je conclus qu'ils estoient des brulots hollandois paree qu'ils estoient au-dessous du vent. On entendit sauter un vaisseau que l'on suppose estre un Francois, mais il y en a qui disent qu'il y avoit un Hollandois prés de son • bord, tellement qu'il peut estre 1'un aussi bien que 1'autre. Deux ou trois vaisseaux des Hollandois sont egarrez, mais de Ruyter mande par une lettre escrite-de hier, estant jeudi, qu'ils estoyent arrivés ala flotte. Je n'ay pas peu apprendre qu'il y a aucun vaisseau des Anglois de perdu, quoyqu'il y en a qui disent qu'il y en a un de coulé a fonds, mais cela est sans aucun fondement. Les Hollandois ne veulent pas confesser d'avoir perdu aucun vaisseau, quoyqu'il me semble que leur mauvaise mine fait voir le contraire; ils disent aussi de n'avoir perdu que fort peu de monde, et ne laissent pas paraitre aucun blessé entre nous; un homme plus ingénieux que les autres me dit a 1'instant qu'estant venus des dunes d'oü il pouvoit voir le combat, que les Anglois vinrent avec de petits escadrons, 1'un après 1'autre, et furent contraints de combattre avec discrétion, craignant plus les sables que les ennemys; que les Anglois avoient et gardoient le vent sur eux, et les Hollandois quoyqu'ils estoient si prés de terre furent fort dispersés sur le soir, la plus grande partie faisant vers le nord, et le jour après ils revinrent a la flote, et s'ils n'eussent pas esté si prés de terre, ils eussent sans doubte esté pris par les Anglois qui estoyent a 1'ancre: a la veue des Hollandois. Mais sur le jeudi, l'on ne combattit plus. Si les Anglois y estoyent ou non, je n'en scais rien, mais. quelques-uns disent qu'ils furent partis vers le Nord. L'on n'a pas emmené icy aucun vaisseau, mais il y a quatre grands vaisseaux des Hollandois venus devant Flessingue tous brisés, et un de ces vaisseaux sur lequel Tromp avoit commande vint a terre et faute d'assistance y périt hier au soir avec plus de 300 ames, estant un vaisseau de plus de 70 pièces de canon. Le capitaine se nommoit van Meeuwen de Dort. L'on me dit aussi qu'un

Sluiten