Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

vaisseau sortant du port hier au soir dans le mauvais temps fist naufrage avec 200 hommes sur son bord.

Depuis que j'ay escrit ce que dessus, l'on m'a fait voire une lettre escrite par nn canonnier du vaisseau nom mé le Dombourg, lequel je vous assure est un fort honneste homme qui dit qu'ils ont souffert beaucoup de domage sur leur vaisseau par deux canons qui ont tiré; il escrit qne le pavillon bleu commencoit le combat et faisoit grande exécution, les Francois après, et le Prince venant dans 1'arrière-garde avec le pavillon rouge coula a fonds quatre de leurs vaisseaux. L'amiral du blanc coula a fonds 6 bruslots qui 1'environnoient; que les Francois ont pris un vaisseau, et un autre a sauté par le feu qui s'est pris a ses poudres; qn'un peu de temps après le commencement du combat 3 grands vaisseaux hollandois faisoient voile vers la Meuse estant defaits, tellement que la perte de notre costé est extremement grande, et tont a fait contraire a ce qu'on nous fait croire; par cette relation il y a du moins 7 de perdus avec celuy de van Meeuwen. Quelques-uns disent que le pavillon bleu a détruit 3 ou 4 vaisseaux; si cela est véritable, cela fera icy bien du bruit. Je sais persuadé que nonobstant ces grands vents les Anglois sont encore sur nos costes; il y avoit environ 50 voiles qui tinrent le vent et ne furent pas dans le combat, lesquels on suppose estre des vaisseaux avec des forces a mettre pied a terre. Que ceci suffise pour le peu de temps que j'ai esté ches moy ce matin, estant forcé par le voisinage d'aller après notre compagnie qui fait nombre des 12 compagnies hors de Middlebourg, et sont sur les rivages de la mer, oü il y a 30 compagnies de cavalerie et infanterie commandées par Wurts, et 4000 paysans et 2000 bourgeois de Flessingue, Middlebourg et Terveer. C'estoit une pitié que le dessein estant grand et de conséquence, les préparations de la flotte n'estoitent pas semblables, car il n'y avoit pas grande difference dans le nombre des vaisseaux, ce qui n'estoit pas bien fait, car la oü le tont est a perdre on peut aysément conclure que ceux qui se doibvent deffendre feront ce qu'ils peuvent pour tenir leur terrein, et principalement estant comme les cocqs sur leur fumier, et voyant 1'assaillant pas beaucoup plus fort qu'eux; mesme je ne diray pas davantage que ce que Wurts dit qu'il ne craint pas 100.000 hommes qui doibvent mettrë pied a terre avec les forces qu'il a, de quoy vous pouvez faire 1'usage qu'il vous plaira. Si mon pouvoir pouvoit respondre a ma volonté, vous auriez de plus grandes assurances que jusqu'ici vous avez eu de votre trés fidéle serviteur.

149. HOEGH AAN GRIPEENFELD, 12 Juni 1673 Les papiers cy-joints 8) disent tout ce qui se peut dire de la ren-

1) R. K., R. K. — Uit den Haag.

2) Niet aanwezig.

II 17

Sluiten