Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

laisser aller Gombaud avec les vaisseaux des fermiers des gabelles et autres, et donner le com mandement du reste a La Borde, pour conduire tous ces bastimens a Chatan.

Appliqnez-vous a bien entendre ce que je vous dis, et a 1'exécuter avec toute la diligence dont vous pouvez estre capable.

151. COLBERT DE CROISSY AAN POMPONNE, 12 Juni 1673 i).

M. le duc d'York vient de me dire que dans huit jours toutes les troupes qu'il doit commander seront campées prés de la Tamise, tous les vaisseaux sur lesquels elles doivent être embarquées prêts a faire voile, et les munitions de guerre et de bouche pour cette expédition chargées, en sorte qu'il pourra partir aussitöt que la conjoucture sera favorable.

152. COLBERT DE CROISSY AAN DE GRAVELLE, 13 Juni 1673 *).

Monsieur. Quoyque nous n'ayons apris que samedi dernier le combat qui s'est donné entre nos armées navalles, néantmoinsj'e crois, comme cette action s'est passée prés de costes d'Hollande, que vous en aurés desja peu aprendre la nouvelle. Je ne laisse pa3 de vous en envoyer la relation que l'on en a fait imprimer ici, et je puis vous asseurer, Monsieur, que M. le comte d'Estrées et généralement tous nos Francois y ont donné des marqués d'une valeur extraordinaire, et que le roy d'Angleterre, toute sa cour et tout Londres en ont tesmoigné une parfaite satisfaction, ce quy sert extremement a fortiffier la bonne union. Nous n'y avons perdu aucun autre vaisseau que des bruslotz quy ont esté inutiles par la bravoure precipitée des capitaines dont la temerité qu'on peut dire furenr, a rendu leurs bons desseins inutiles. On nous asseure qu'il y a dix-sept vaisseaux des ennemis hors de combat, et leur perte auroit esté beaucoup plus grande, sy 1'aproche de la nuit et de leurs sables n'avoit retenu nostre armée quy est demeuréjusqu'a present au mesme lieu, et nous envoions tout ce qu'il faut pour en venir a un second combat. Cependant, on se prépare de ce costé-cy a faire une descente, et M. le duc d'York dit hier que dans huict jours favorable 3).

153. D'ESTRÉES AAN COLBERT DE CROISSY, 13 Juni 1673*).

La résolution que M.r le prince Robert a pris de demeurer icy en

1) A. E., Angleterre 107. — Uit Londen.

2) A. E., Angleterre 109, fol. 233. — Uit Londen.

3) Woordelyk gelijk aan ons n°. 151.

4) B. N., Mélanges de Colbert, 16i, pp. 491-493. — „A 7 lieues au sud-ouest d'Ostende".

Sluiten