Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

175. SEIGNELAY AAN D'ESTRÉES, 24 Juli 1673»).

J'ay rendu compte au Eoy du contenu en vostre lettre du lödece mois1), et pour response S. M. a bien voulu laisser le commandement des brulots a ceux a qui vous les avez confie's, quoyque vous n'ayez pas suivy le choix que 8. M. avoit fait de ceux pour qui je vous avois envoyé des brevets.

S. M- a aussy approuvé que vous ayez renvoyé le vaisseau le Capricieux, puisque vous ne 1'avez pas estimé propre a servir eu brülot.

Je ne doute point que les flottes ne soient a présent remises en mer, et que le Tourbillon ne soit arrivé assez a temps pour fortiffier les équipages des vaisseaux de S. M., le 8.' Descarp ta'ayant escrit que ledit vaisseau estoit party de 8.* Malo le 12 de ce mois.

S. M. ne doute point aussy que la Thérhse Royalle n'ayt esté assez promptement racommodée pour suivre le reste de l'escadre.

^ Vous trouverez cy-joint une ordonnance que S. M. m'a ordonné dexpédier conforme a celle qui 1'avoit cy-devant esté; elle m'ordonne de vous dire que son intention est que vous fassiez scavoir a tous les officiers de l'armée quels qu'ils soient que le premier, qui couchera hors de son bord sans vostre permission sera cassé sans espérance de retour, quelque mérite qu'il puisse avoir d'ailleurs.

S. M. a esté trés satisfaite des mesures que vous avez prises pour empescher les desmelez qui ont esté entre quelques volontaires francois et les Anglois; elle m'ordonne de vous dire que si vous estimez nécessaire de faire sortir le 8.' de Montbron de dessus les vaisseaux avant la fin de la campagne, vous pouvez sans difficulté le renvoyer en France par le premier bastiment que vous y envoyerez. S. M. mettra ordre dans la suitte a ce qu'il ne soit pas embarqué un aussy grand nombre de volontaires que cette année, afin d'empescher les désordres qu'ils ont pensé causer pas les querelles qu'ils ont eu avec quelques gentilshommes anglois.

176. „PRINCE RUPERTS OWNE HAND AND DEMANDS", Juli 1673 «).

That I may have my comission as soone as may be.

That his Majesty and his Royall Highness be pleased to name the shipps design'd for this fleete, and that none be diverted forconvoys guard of coast, etc. '

That I may have power to comand alle the yards, victualles, stores and what shall be necessary to sett out this fleete.

1) A. N., Marine B> 22. — Uit Thionville.

2) Niet aangetroffen.

3) British Museum, Harley 6845, f. 163. - In Prins Roberfs hand.

Sluiten