Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Le Prince Robert avoit le cap au nord-oueat, et avoit sea quatre corps de voille: il mit un pavillon bleu a la vergue d'artimont, signal qni veut dire que les autres escadrea arrivent dans ses eaux. La nuit nous prit, et les ennemis mirent le cap vers le Texel, et le Prince suivit sa route *).

205. „RELATION du combat du 21 aoust 1673" 2).

Le 17 aoust M.™ de la Barre et Langeron estant en garde desCouvrirent l'armée ennemye sous voille environ trois lieues sous le vent a eux, et a cinq de l'armée. Ils firent les signaux pour en donner connoissance a l'armée, mais comme il faisoit fort mauvais temps elle ne put appareiller ny de lendemain 18": elle demeura ses mats de hune bas a 1'ancre. Le 19 ayant calme toutte l'armée hissa ses vergues et mats de hune, et le 20e elle appareilla aux ennemis. II faisoit fort pen de vent, en sorte qu'elle ne fust que sur les trois heures a une lieue au vent de leur armée. Et lorsque le Prince Robert mit en panne sans arriver ny les charger, toutte la nuit on courut diverses bordées qui réussirent mieux aux Hollandois qu'a nous. En sorte le 21 a la pointe du jour ils se trouvèrent en bataille a une lieue au vent de nostre armée; le vent estoit lors est, nous courions au sud sud est, et les ennemis a 1'autre bord, ce qui les obligea de revirer sur les six heures du matin et courir comme nous pour s'allonger sur nostre ligne. Sur les huit heures ils arrivèrent vent arrière sur nous, et comme les armées avoient changé de disposition et que l'escadre francoise a cause des différentes bordées qu'on avoit faiot se trouvoit a 1'arrière-garde, Tromp arriva sur l'escadre bleue, Ruiter sur la rouge et l'escadre de Zélande sur la francoise, mais comme elle estoit foible Ruiter détacha le vice-admiral de Frize et quatre vaisseaux pour la renforcer; Tromp se mesla parmy l'escadre bleue qui se soutint, et Ruiter fit plier la rouge. Dans ce temps l'escadre de Zélande n'arrivoit pas tant que les autres combattoient d'un peu loin avec la division du contre amiral et partie de celle du vice-admiral de France, et le vice-admiral de Frize et les quatre vaisseaux destachés

1) „II estoit trés dangereux a l'escadre blanche d'arriver dans les eaux de l'admiral, car elle eut perdu 1'advantage du vent et tres asseurément les vaisseaux démastés et désemparés eussent esté pris. Outre qu'il estoit a propos de conserver nostre advantage pour recommencer le combat le lendemain a cause que la nuict s'approchoit, et pour faire une bonne manoeuvre, il falloit que le Prince mit le cap k 1'Est-NordEst; l'escadre blanche eut fait de mesme, ainsy nous eussions gardé les ennemis toute la nuict sous le vent. Par cette manoeuvre nons les eussions battus et chassés jusques dans le Texel" (kantteekening van Seignelay).

8) A. N., Marine B4 5. — Naam van den schrijver niet aangegeven.

Sluiten