Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Le 24 je me suis retourné sur le Helder, laissant notre pilote proche le Vlieland vers le west. Ce matin a quatres heures en allant je rencontray quantité des petits batteaux ou bilanders apportant toutes choses necessaires pour reparer les vaisseaux dévalisés; a dix heures j'aborday dans le Nieudiep proche de Helder oh Monsieur de Haes bewinthebber de la Compagnie oriëntale me prioit et traitoit a disner avec M.r van Dam. Estant la il recevoit ordre d'envoyer les trois vaisseaux qui estoient autrement destinéz pour les Indes orientales et estoient icy, incontinent pour réinforcer nostre flote, et le mesme messager portoit ordre a M.r de Ruyter pour reparer la flotte le mieux que pourroit et aller trouver les Anglois avec advantage pour sauver s'il est possible les vaisseaux des Indes orientales, les Anglois ayant déja prisl'avantcourier de cette flote, laquelle est cause que nostre flote s'est venne battre en ces parts et a occasionné cette bataille. A 3 heures après disné arrivoit et retournoit un advis kitch que M.r de Haes avoit envoyé pour advertir la flote des Indes, ne pouvant pas passer, estant empésché par les Anglois. Je voyois icy un petit kitch pris devant 3 jours sur les Anglois de l'escadre de la bleue baniere. Ce jour tous les soldats et paysans qni estoient sur le Helder se retournoient chez eux. Ce soir je suis allé encore a Scermerhorn en Nordholland.

Ce jourdhuy a dix heures je suis arrivé icy pour parler a nos amis de Zélande qui sont icy. On avoit icy hier et devant-hier crié une grande victoire mais on se contente de dire presentement que tout est egal. Les bourgeois icy ne peuvent pas comprendre comment si nostre flote a été victoireuse on a laisse échapper le batteau de l'admiral Spragg. Item pourquoy lesactions de la Compagnie des Indes orientales sont abbatues dix eucent. Les autres murmurent fort contre cette Compagnie oriëntale comme cause de cette guerre. Tout est icy en pleurs au eóté de la mer ou 't Ye, les femmes recevant leurs raaris blessés, les autres les plein ans morts etc. On a apporté icy le corps du vice admiral Sweers sans jambes et ayant perdu la demie partie de sa tête, et le corps du capitaine van Gelder sans ventre; lesquels seront enterréz avec une grande station par 1'admirauté. On dit que le Prince d'Orange veult assiéger Bommel ou Crevecoeur; on commence de murmerer paree que toutte nostre flote a seulement combattu avec une escadre des Anglois qui ont conservé leurs autres vaisseaux pour attendre la flotte des Indes orientales. Sur la bourse aujourdhuy on faissoit courir un bruit que quelques vaisseaux des Indes étoient arrivez a Bergue en Norwey.

208. COLBERT DE CROISSY AAN COLBERT, 26 Aug. 1673 „a minuit" »).

Je profite de 1'occasion de ce courrier que Monsieur Ie Duc d'York envoye a Modène, pour me donner 1'honneur de vous dire que le roy

1) A. E., Angleterre 110, ff. 72-73. — Uit Londen.

Sluiten