Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

battre a 1'arrière-garde 1) avec toutte son escadre: aiusi il auroit eombattu contre celle de Zélande qui arrivoit sur luy; Ruitter contre celle de France, car Trump combattoit déja vigoureusement contre la bleue.

Nous fusmes fort surpris quand nous vismes que M.r le Prince Robert mist toutte voille dehors a) et forfa de voille avec toute son escadre, ce qui obligea le major de l'escadre blanche d'aller a son bord, luy demander quelle estoit son intention. Le Prince luy dit que Sprak ne forcoit pas de voille a sa fantaisie; et qu'il vouloit prendre 1'avantgarde, et que les bleus feroient 1'arrière-garde8). Ledit major prit la liberté de luy dire qu'il entreprenoit une chose impossible puisque Sprak estoit a quatre lieues de 1'avant et desja fort engagé dans le combat; cela n'empescha pas le Prince de suivre son dessein, et ne put jamais se mettre qu'a deux oü trois vaisseaux de 1'avant du vice admiral de France qui secondoit de son mieux avec son escadre celle de Sprak; ainsy par cette meschante manoeuvre le Prince se trouva trois vaisseaux de 1'avant du vice admiral de France, son contre admiral parmi le contre admiral de France, et son vice admiral derrière M.r le comte d'Estrées; enfin cela estoit si meslé et dans une si grande confusion que cela formoit trois ou quatre lignes. Jé m'estonne comment M.r de Ruitter n'arriva pas avec ses brulots voyant cette confusion.

Ainsy M. de Grancey se trouva a 1'arrière-garde de tout avec cinq on six vaisseaux et ent beaucoup a souffrir. Gar l'admiral Banker arriva dessus luy avec trente vaisseaux et vint se mettre jusques dans ses eaux. Ce fut dans ce rencontre que les S.™ chevalier de Septville, de Coux et Foran firent des merveilles; le dernier fut obligé de mettre son pavillon en berne et d'arriver ayant neuf pieds d'eau dans son bord. Les ennemys ayant canonné jusques après dix heures du soir, ils revirèrent tous le bord et s'en retournèrent a Schonneveld. Toute la nuit on courut le mesme bord, et a la pointe du jour la moitié de l'armée revira pour aller chercher les ennemis. On tint conseil dans ce tema-la, et puis on rentra dans la Tamise le lendemain.

Troisième combat, du 2P aoust. — Après .... suivit sa route *).

•1) „Le Prince Robert devoit demeurer a 1'arrière-garde puisque la disposition de la bataille le trouvoit ainsy" (kantteekening van Seignelay).

2) „C'estoit une fause manoeuvre que de vouloir essayer de se mettre a 1'avant garde, estant impossible" (kantteekening van Seignelay).

3) „II vint se mesier avec le corps de bataille et y apporta de la confusion: outre cela il fit porter tout le jour largue, ce qui marquoit plustost une fuite qu'un combat, car les nostres furent tout estonnés que le lendemain ils se trourassent sur la coste d'Angleterre de bonne heure" (kantteekening van Seignelay).

4) Dit gedeelte is van woord tot woord gelijkluidend met n°. 204. — Ook de kantteekeningen, daar afgedrukt, komen bij dit handschrift voor.

Sluiten