Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

vent une partie de la journée sans s'approeher des vaisseaux du Roy et il estoit plus de einq heures du soir lorsque les deux armées lè le lZul 3 P ^ dCUI géDéra-est-èrentaproposderrett;: Pendant la nuit le 8.' Ruyter ayant reeonnu depuis plusieurs ours que le mesme vent souffloit tous" les matins, il LvaiL foü e a nuit pour estre en estat de pouvoir profiter de eet avance le lendemam; mais le 8/ du Quesne avoit fait la mesme observation el

ventleT""6 * F ^ le ~ avantage'du

vent que les ennemis avoyent le jour précédent.

Aussitost que le vent favorable conimenca a soutier, ne voulant nas perdre un moment il donna ses ordres an Marquis de Pre^Ha_ièÏÏ ehef d'escadre qui commandoit la division de 1'avant-garde, et^Testoi plus avancé, de commencér le combat, et il .w/enb^ oS^ les vaisseaux de sa division, ayant a ses deux costés pour matelots les chevaliers de Valbelle et de Tourville matelots

voubir tldeetCeS Te'6S 5Fent qU6lqUe temPs a ^ sans vouloir tirer; et enfin le Sieur Ruyter fut obligé a canonner et il

feu" T b°rdée 4 ,aqUelle 3 M re>ndu avec un graua

feu de fort pres En ce même temps 1'arrière-garde, commandée par le Sieur Gabaret, chef d'escadre, s'estant aussy approchée de celL des ennemis, le combat s'échauffa également partout

fnt fT' a PlrS graDde ardGUr du COmbat' ^vaisseau du Sieur Ruyter fn force de plier et de se laisser aller au vent; et le SieurduSnl a la faveur de la fumée commanda au chevalier de Tourv" ,e de eT duire un brulot commandé par le capitaine Champagne Le brulot

lerei:fit:ruesmi: tVaiSSe8U dG RUyter' 6n -^-UefendeS-' ene de tous les autres qui voioyent leur admiral en grand dangerle S/ Ruyter mesme fut obligé de mettre un des vaiLaux auflui'

sTntvot elé dt^ deVaDt V*' ^ 06 brUl0t eLéZLSv^ Z 9m °bligea ,C Capitaine' conserve jusqu a 1 extremite, d'y mettre le feu, de crainte qu'il ne tombat entre les mams des ennemis. ueiomDat ^Un autre brulot commandé par le Sieur de Beauvoisis s'estant avanCe avec une extréme hardiesse, auroit eu un succès pbs heureux

canon F™?* h ^ dU Capitaine <*ui fn* « d'un coup de canon; 1 equipage mit aussitost le feu au brulot, et se retira dans la

nteU^eolaUbre brd0t T™*** 16

mere fut coule bas a conps de canon entre les deux lignes.

et n^olrnas eUst?UeSne;°yaDt ^ R"yter Se laissoit denver,

e n avoit pas este suivi de son arrière-garde qui se trouvoit séparée dè luy, commanda le chevalier de Tourville avec quatre vaisseaux dsa division pour s'avancer et mettre 1'arrière-garde" des ennnTentre e fen de ces quatre vaisseaux et celuy de son arrière-garde; mafdan

Sluiten