Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

chose que de dire a tous ceux qui n'ont pas fait tout ce qu'ils devoyent quau premier défaut de conduite et demanmuvrejemetroisal'instant un autre commandant a leur place jusques a ce que 8. M. en eut ordonné;. cependant j'en informeray M.' le duo de Vivonne et M de lerron quand je les auray joints, pour y apporter l'ordre requis' en presence du commissaire général qui a veu ;ee qui s'est passé. Les vaisseaux de ma division le plus prés de moy, le Pompeux etle Sceptre, m ont bien suivy; aussy en portent-ils des marqués en leurs mats, vergues voiles et manmuvres et partout ailleurs. Les S.» de Langeron, de Coux,' Lhabert et deLhery ont bien tenu leurs postes; ce dernier commandant le lemermre se seroit encore plus avancé sur 1'arrière-garde des ennemis si je ne lui avois envoyé ordre de ne le pas faire qu'au cas Iqne toute nostre arriere-garde y allast, mais alors il se faisoit tard. Le chevalier de tourville est un bon sujet qui mérite du commandement. Le S'de V i leneuve Femère a esté blessé d'une canonnade aux cuisses qui le mit hors detat d'agir; le 8/de Montreuil capitaine qui estoit embarqué sur mon bord, oü 1'ayant reconnu dans le combat de trés bon sens franc en ambitieux d'honneur je 1'ay envoyé avec ordre pour commander lAguülon jusques a ce que le 8* de Villeneufve soit en estat d'agir n f eVahf de Chanmont major de l'armée fut a 1'avant-garde porter les ordres, et a son retour a bord au plus fort du combat il agit avec beaucoup de présence d'esprit et de fermeté partout oü il se trouva; eest luy qui pourra, quand il i ra en cour, rendre compte au Roy comme chacun s'est comporté en cette action, si 8. M le luv ordonné, car il est bon cognoisseur en telles occasions. C'est a celle-cv Monseigneur, que vous ne pouvés avec justice dénier au 8/ Paflas d obtenir du Roy de le faire capitaine; il le mérite il y laugtems et notamment depuis qu'il sert de lieutenant avec moy; vous en ave! este ci-devant bien informé; ainsy, Monseigneur, j'attendray 1'effetde la promesse que vous luy avez faitte en dernier lieu, vous asseurant que vous acquererez un bon sujet dans la marine. Le 8' Chevalier aui a servy de lieutenant sur le Sceptre et y servit encore dans leZ dernière occasion, oü il a eu la jambe cassée d'un coup de canon esl une personne de scavoir et de service dans la marine quy mlite avancement Je ne vous dis rien de mes proches qui servenLvecToy je laisse a la voix publique a vous en parler quand vous aurés la bonté ; V", inf0rmer'plaise faire remarquer au Roy que b. M. naura jamais de repentir d'avoir avancé quelqu'un dans la marine a ma solicitation 1).

qui^estót et fSSU.S eSCrit.a de8Sein defair« Partir la seule tartane qUIreSt0lt ^ qm deV0lt me su^re mais qui depuis le jour du combat

J) Tot zoover geschreven op 12 Jan. 1676. _ Het vervolg op 29 Jan 1676 voor Messina; de laatste alinea op 30 Jan. 1676, voor Messina. '

Sluiten