Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

TWEEDE HOOFDSTUK. syracüse, 22 April 167f».

241. „MÉMOIRE sur ce qui est a faire, a present que, suivant lesappareuces, Ruiter doit demeurer dans les mers de Steile", 2 Maart 1676 »).

Le point le plus important et le plus pressé est de pourveoir les vaisseaux de Messine de vivres et d'agrays et munitions, affin qu'ils ne soient point obligez de revenir a Toulon et de se reparer une seconde fois.

Pour eet effect, il faut escrire au Sr. Arnoul de suivre les ordres qui luy ont este' desja donnez par la lettre du 29e febvrier, c'est a dire de faire partir sous 1'escorte de deux ou trois vaisseaux de guerre des -bastimens chargez de vivres pour les vaisseaux restés a Messine.

L'ordre donné par la lettre du 20» ne portoit que 6 mois a 10 vaisseaux.

Arnoul escrit qu'unn grande partie de tous les vivres demaudez est preste, et qu'il ne tient plus qu'aux biscuits.

Les vivres ordonez sont 6 mois a 15 vaisseaux, en sorte que, permettant a du Lignon de charger des farines pour ce qui manquera de biscuit, on peut espérer qu'il y en aura pour 3 mois aux 30 vaisseax.

Les bastimens pour les porter sont prests suivant la lettre du Sr. Arnoul du 25e febvrier; ainsy ces vivres partroient dans le 10, 12 ou I5e de ce mois.

On embarqueroit en mesme temps 150 milliers de poudres pour les 30 vaisseaux, des boulets, marchandises et rechanges, et il y en a assez a Toulon pour en faire passer une quantité suffisante pour remettre les vaisseaux en bon estat.

Le convoy pendroit la routte du dehors de la Sardaigne et ne courroit aucun risque de Toulon a Messine en passant par la passé du Sud.

On prépareroit cependant pendant le reste du mois de mars les galères et les vaisseaux qui doivent estre armez, et on prendroit des mesures pour leur jonction avec les vaisseaux de Messine.

Après avoir examiné les différens partis a prendre sur ce sujet, il n'en paroist pas un meilleur que celuy d'escrire a M. de Vivonne que les. galères partiront de Marseille le 1" avril, et qu'il est necessaire qu'il fasse sortir les vaisseaux de Messine pour venir attendre les

1) B. N. - Mélanges de Colbert 173, 11. 157-158. - Van Seignelay aan Colbert.

Sluiten