Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

galères dans un des faux ports de Sardaigne et retourner ensuitte a Messine ensemble.

II ne paroist pas qu'il y ait de risque a cette proposition, puisque les 30 vaisseaux en sortaut seront plus forts que Ruyter et empescheront quil ne sorte pour aller au devant desdites galères, et lorsque les vaisseaux et galères seront joints, Ruyter osera bien moins paroistre et se mettre entre Messine et Sardaigne, ainsy qu'il a esté dit se soir.

11 faut remarquer que les 30 vaisseaux demeurant a Messine et Jes ordres estant donuez pour en armer cinq, 1'armement sera de 35 vaisseaux; scavoir quel remède il y auroit a apporter a cela? 11 sera difficile de resoudre M.' de Vivonne a en renvoyer aucun, cependant il faut luy donner des ordres positifs de faire repasser cinq des vaisseaux moins en estat de servir, qui serviront d'escorte, a leur retour de Messine, a tous les vaisseaux marchands et autres bastimens qui auront porte des vivres, agrays et troupes, qn'il faudra faire revenir promptement a Toulon.

Avec le eonvoy de mois d'avril, on pourra envoyer des vivres aux vaisseaux jusques au mois d'octobre.

Mon père aura la bonté de marquer ses ordres sur ce mémoire, paree qu autrement je travaillerois inutilement sans pront, en faisant en lair les lettres d'Arnoul. Aussytost qu'il aura pris sa résolution, elle sera ponctuellement et promptement exécutée.

Je remets sur sa table tous les extraits des lettres d'Arnoul • j'en ay pris des copies affin d'y travailler demain de grand matin

242. „RELATION de ce qui s'est passé a Messine et dans l'armée des vaisseaux dn Roy depuis le 29 mars jusqu'au 22 avril 1676" ').

esJ'i!^ ia{0rVat P" ,6S lettrCS qU'elIe a receu et l«i ont este apportees par les dernieres tartanes qui sont venues de Messine

tjT'JS^ eünemiS S'eD 6Stant aproehez au nomb'e «»ê prez de 4000 hommes pour attaquer le fort des Capucins autrement

Ie fortm de Vimont, en auroient esté repoussés dans la sortie qui fust

taite par les troupes et par les Messinois qui lespoursuivirentaudela

des montagnes, en tuérent plusieurs et firent beaucoup de prisonniers

Dans ce mem e temps les vaisseaux du Roy qui avoient veu Ruyter

et toute 1 armee d'Hollande venir mouiller dans lefare, pour favoriser

lentrepnse que les Espagnols devoient faire par terre, estoient pré-

estat de mettre a la voile qu'un vent du Sud se leva qui les fit heureusement sortir les „us après des autres, vent arrière et en bateille

1) A. N., Marine B« 7.

Sluiten